Test guide mise en location

Chez Gererseul, nous sommes des experts de la location et nous partageons notre expérience avec vous à travers ces fiches pratiques et la plateforme que nous mettons à votre disposition. Retrouvez ci-dessous nos conseils pour la gestion de votre location, n’hésitez pas à nous appeler pour de plus amples renseignements.

1. Choisir le type de bail

Vous louez une maison ? Un appartement ? Une chambre privative ?
Pour ces biens vous pouvez choisir entre un contrat de bail nu, meublé, étudiant ou encore mobilité.
Parmi tous ces contrats il existe une différence importante notamment pour la durée du bail, le montant du dépôt de garantie, le temps de préavis ou encore le fait que le contrat soit à reconduction tacite ou non.

2. Proposer un logement décent et effectuer les diagnostics techniques

Pour mettre en location votre logement, celui-ci doit être décent et fourni avec un DDT (dossier de diagnostic technique) contenant les éléments suivants :

– DPE : diagnostic de performance énergétique (voir plus),
– CREP (constat de risque d’exposition au plomb (voir plus),
– une copie de l’état mentionnant la présence ou l’absence d’amiante (voir plus),
– l’état de l’installation intérieure de l’électricité si l’installation a plus de 15 ans (voir la fiche),
– l’état de l’installation intérieure du gaz, si l’installation a plus de 15 ans (voir plus),
– l’état des servitudes « risques » et d’information sur les sols lorsque le logement est situé dans une zone à risque ayant fait l’objet d’un arrêté (voir plus),
– le diagnostic immobilier relatif au bruit des aéroports/aérodromes, si le bien est situé dans l’une des zones définies par un plan d’exposition au bruit des aérodromes prévu par l’article L. 112-6 du code de l’urbanisme.

Gererseul vous recommande ses partenaires Allodiagnostic pour votre dossier de diagnostic technique immobilier et ERNT Direct pour vos diagnostics état des risques et pollutions.

3. Fixer le montant du loyer

Comment pouvez-vous définir le montant de votre loyer ?

Vous pouvez commencer par effectuer des recherches personnels pour vous renseigner sur le montant des loyers pratiqués dans votre secteur.
Ensuite, soyez attentif et vérifiez si votre logement est concerné par l’encadrement des loyers ou si celui-ci est situé en zone tendue.

En plus du loyer, vous devez fixer le montant des charges et les modalités de leur règlement qui doit être plus proche possible du réel.

Consultez nos fiches pratiques :

4. Trouver un locataire et étudier son dossier

Pour trouver un locataire et diffuser votre annonce vous pouvez passer par différents biais. Vous trouverez de nombreuses informations dans votre fiche : QUELLES SOLUTIONS EXISTENT POUR TROUVER UN LOCATAIRE POUR MON BIEN ?

Pour constituer son dossier, le locataire doit vous fournir les pièces justificatives suivantes : pièce d’identité, justificatif de domicile, justificatif de situation professionnelle et justificatif de ressources. Vous pouvez obtenir le détail de ces justificatifs sur le site officiel du service public : Accès à un logement privé : dossier de location du futur locataire.

Pour évaluer les dossiers des potentiels locataires, vous pouvez le faire directement sur le site du gouvernement DossierFacile.

5. Prendre des garanties locataires

Pour obtenir des garants, le bailleur et le locataire peuvent avoir différentes possibilités :

  • Un garant physique, c’est-à-dire un proche qui se porte garant du locataire en cas de non respect de ses obligations. Celui-ci signe un engagement de caution solidaire. Ce document est disponible sur notre outil !  Vous pouvez obtenir le détail de ces justificatifs sur le site officiel du service public : Documents de la caution.
  • Une garantie loyers impayés (GLI). Pour cette assurance, Gererseul vous recommande son partenaire INSOR : obtenir un devis en ligne. Cette assurance n’est pas cumulable avec un garant physique, sauf si le locataire est étudiant ou apprenti.
  • Ou des organismes publiques (VISALE) ou privée comme Garantme : la première garantie gratuite pour les bailleurs !

6. Rédiger mon contrat et les documents locatifs

Loi du 6 juillet 1989, règles à connaître

La loi du 6 juillet 1989 est une loi appliquée à la location d’un habitat principal. Il faut bien différencier les baux soumis à cette loi. Tout contrat venant à l’encontre de cette loi sera non validé. La loi 1989 exige la précision de certaines mentions dans le bail d’habitation principale. Le nom du bailleur et l’adresse exacte de son domicile ou de son siège social. La date de la prise d’effet du contrat ainsi que la durée de la location. Le montant et le mode de paiement du loyer ainsi que l’accord de la prévision d’une éventuelle révision du montant etc… Le montant du dépôt de garantie est également à mentionner dans le bail d’habitation principale. Il est obligatoire de préciser la surface ou les dimensions exactes du local.

Préparer mon bail et ses annexes (sur gererseul, tout est prévu), = lister tous les docs de GS

+ Signature électronique

7. Assurer le logement

  1. ASSURER LE LOGEMENT

Luko =

MRH : • Mon locataire doit me fournir une attestation d’assurance habitation qui le couvre dès le début du bail.

PNO : …  Je dois prendre une assurance PNO (propriétaire non occupant), elle est obligatoire et utile car certains dommages (suite à Incendie, Tempête, Grêle, Neige, Dégâts des eaux, Vol, Bris de glace) ne sont pas pris en compte par l’assurance de mon locataire.

 

+ En cas de colocation, je peux la prendre pour le compte des co-locataires et en récupérer le montant tous les mois (par douzième).

8. Entrée des lieux

Faire mon état des lieux le jour de l’entrée dans les lieux (gererseul vous propose un état des lieux entrée/sortie sur le même document)

  • Check and visit

+ Dépôt de garantie