Faites financer une partie des travaux d’économie d’énergie par votre locataire !

travaux d'économie d’énergie

Que diriez-vous de partager les frais de travaux d’économie d’énergie de votre logement avec votre locataire ? L’idée est que les travaux soient à l’initiative de ce dernier afin qu’il bénéficie des nombreuses aides financières publiques dans ce domaine. De votre côté, proposez-lui de financer tout ou partie du reste à charge. Un deal on ne peut plus légal et assurément « gagnant-gagnant »…

Les travaux d’économie d’énergie : vers une nouvelle prime, cumulable avec d’autres aides publiques

Les Pouvoirs Publics viennent de créer une nouvelle prime « économies d’énergie » – disponible depuis le 1er mars, pour un an – ayant pour but de lutter contre la précarité énergétique en finançant des travaux de rénovation. Comme souvent, cette prime – cumulable avec d’autres aides publiques – est réservée aux propriétaires occupants ou aux locataires ; les bailleurs ne pouvant en bénéficier.

Et pourtant ! Nombre d’entre eux souhaitent améliorer la performance énergétique de leurs logements pour un meilleur confort de leurs locataires… et une meilleure valorisation de leur patrimoine. Mais ils n’en ont pas forcément les moyens (peu d’aides publiques les concernent !) ou n’y sont pas favorables, au vu de rendements jugés déjà trop faibles, compte tenu de frais exponentiels touchant l’immobilier locatif, ces dernières années.
ADD_THIS_TEXT
L’idée est donc simple : faire un deal « gagnant-gagnant » avec son locataire (avec qui l’on entretient de bonnes relations et qui compte rester un certain nombre d’années dans le logement !). Comment ? En lui proposant une liste de travaux à réaliser pour améliorer la performance énergétique du logement et en lui présentant toutes les aides auxquelles il peut prétendre (parfois sous conditions de ressources). De votre côté, engagez-vous à régler tout ou partie du reste à charge, via une réduction temporaire du loyer, par exemple. Chacun y gagne.  Vous, bailleur, en parvenant à améliorer les performances énergétiques de votre logement à moindre coût, pour un bénéficie évident : fidélisation du locataire, arguments de séduction en cas de changement de locataire, valorisation du patrimoine, en cas de vente. Le locataire, lui, en bénéficiant, une fois les travaux réalisés, d’une véritable réduction de sa facture énergétique, en ayant déboursé peu d’argent ou même 0 euro… Une union vertueuse et légale !

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet « Mes services exclusifs » puis « Assistance fiscale/juridique » (service réservé à nos abonnés payants).

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

  1. romuald says:

    Bonjour
    Je ne suis pas certaine que beaucoup de bailleurs se lanceront dans cet accord.
    D’une part en copropriété,celà me semble difficile car le propriétaire décide des travaux qu’à hauteur de sa quote-part et les locataires ne sont pas maître d’oeuvre.D’autre part,je souhaiterai connaître l’avis de l’administration fiscale car à ma connaissance il est interdit de faire des loyers « gratuits » en compensation de travaux,le bailleur dans ce cas doit réintégrer à son revenu fiscal le montant des loyers non perçus.Ce n’est donc pas à mon sens sauf démonstration contraire un deal « gagnant gagnant » et une union « légale ».

Laissez un commentaire

Partagez2
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez
2 Partages