Caution visale : Les bailleurs de plus en plus intéressés !

Caution visale

Caution visale : Après un démarrage en douceur, ce dispositif public proposant aux bailleurs une garantie loyers impayés séduit un nombre grandissant de propriétaires. A juste titre, car elle est entièrement gratuite et s’est beaucoup améliorée depuis sa création.

Plus de 200.000 cautions VISALE ont été accordées depuis la mise en place de celle-ci par Action Logement. Si cette garantie a eu un peu de mal à démarrer, elle est de plus en plus sollicitée par les locataires et leurs bailleurs. Pour preuve : en 2018, 73.000 demandes ont été formulées, alors que la garantie existe depuis 2016.

L’occasion pour nous de revenir sur ce dispositif public de cautionnement gratuit dont le but est de faciliter l’accès au logement des locataires âgés de moins de 30 ans, nouveaux embauchés (y compris en CDD ou en intérim) ou en mutation professionnelle.

Totalement dématérialisée via le site visale.fr, cette caution joue le rôle des classiques garanties loyers impayés (GLI), en courant, depuis février 2019, sur 36 mois et en protégeant les bailleurs des loyers et charges impayés, mais aussi des dégradations subies par le logement. 

Le récent bail mobilité peut être couvert par cette garantie publique.

Caution visale: La démarche est initiée par le locataire

Concrètement, c’est le futur locataire qui doit, le premier, effectuer la démarche auprès d’Action Logement. Après avoir envoyé les informations demandées, il obtient alors (ou pas) un « visa » qu’il peut ensuite présenter au futur bailleur. Charge à ce dernier d’accepter ou pas cette caution et, si oui, de télécharger le contrat de cautionnement. 
ADD_THIS_TEXT

Condition pour vous, bailleur : accepter un loyer plafonné. Actuellement, ceux-ci sont fixés – en Ile-de-France – à 800 € pour un étudiant et à 1.500 € pour un actif et, en régions, à 600 € pour un étudiant et à 1.300 € pour un actif.

Mais rien ne vous empêche de suggérer à un potentiel locataire de demander le bénéfice de la caution visale

Si cette caution visale vous intéresse et que le locataire que vous avez sélectionné ne la connaît pas, vous pouvez tout-à-fait (s’il semble remplir les conditions) lui demander d’en bénéficier. 
De fait, Visale est attractive si votre locataire y est éligible : en plus d’être gratuite (une charge de moins pour booster le rendement locatif), elle couvre toute la durée du bail dans la limite de 36 mensualités impayées, sans franchise ni carence. Elle est donc une alternative intéressante à la caution physique, gratuite, elle aussi, mais dont la mise en œuvre est beaucoup moins simple que le déclenchement de Visale.

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet « Mes services exclusifs »(service réservé à nos abonnés payants).

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Partagez72
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez
72 Partages