Nouveau : Gererseul réalise votre déclaration de revenus locatifs LMNP, LMP, SCI… Je m'inscris

Innovations dans le financement immobilier pour les propriétaires

Le monde de l’immobilier ne manque pas d’imagination pour se réinventer. Ces dernières années, de nouvelles formes d’habitat ont vu le jour et la technologie est venue au secours des financements.

L’immobilier s’est longtemps montré réticent à l’innovation. Les process de vente et de location ont conservé le même schéma, avec nombre de paperasseries et de rendez-vous physiques. Mais en 2020, la crise sanitaire a rebattu les cartes. Les personnes contraintes à rester chez elles ont réfléchi à de nouvelles formes d’habitat et à une optimisation des procédures de location et de vente.

Comment la digitalisation transforme le monde immobilier ?

Le numérique est venu au secours de l’immobilier à l’occasion de la crise du coronavirus. Des startups se sont montées pour développer des solutions d’achat ou de vente d’un logement qui permettent de contourner les mesures de confinement. Elles proposent essentiellement des applications de financement innovantes pour l’achat de biens et pour la location.

À lire Réforme des modalités de révision du loyer en cours de bail

La digitalisation des process permet d’automatiser les tâches récurrentes et de faciliter les transactions. Elle permet en outre de réfléchir à des solutions innovantes, notamment en matière de financement. Plusieurs investisseurs peuvent ainsi partager le financement de biens sur des plateformes dédiées.

La numérisation simplifie les démarches et permet de donner aux investisseurs des réponses immédiates à leurs questionnements. Les algorithmes permettent d’aiguiller l’investisseur vers le conseiller humain qui correspond le mieux à ses recherches.

Certaines startups ont poussé le concept plus loin en proposant aux locataires de devenir sociétaires de leur logement partagé. En plus du loyer, ils placent une somme dans une épargne qu’ils pourront récupérer en cas de départ. L’habitat gagne ainsi une valeur sociale importante.

Le concept du viager a également été revu et modernisé par la génération startup. Le logement du retraité n’est plus acquis par un particulier mais par une entreprise qui monte une coopérative au service des personnes âgées. L’occupant n’a plus à se préoccuper des charges que lui impose son statut de propriétaire.

À lire Révision des droits des locataires en cas de congé donné par le propriétaire

Pour les vendeurs de logements, certains sites proposent directement de les acheter pour les remettre à la vente avec une plus-value. Il s’agit d’un mode de fonctionnement déjà répandu outre-atlantique mais qui ne fait que démarrer en France.

La visite virtuelle s’est également beaucoup développée sur les applications et sites de logement. A partir de simples prises de vue, la technologie permet de recréer le parcours du visiteur dans un appartement ou une maison. Le résultat est tellement convaincant que certains acheteurs concluent la transaction avant même d’avoir réellement mis les pieds dans le logement.

Comment réinventer l’habitat ?

L’habitat partagé était une option très développée à l’étranger, notamment dans les pays nordiques et anglo-saxons. Mais en France, la colocation n’était pas un usage très répandu, à part dans le milieu étudiant. Malgré tout, le vingt-et-unième siècle avait vu dans l’hexagone l’émergence de solutions de coliving. Mais c’est la crise sanitaire de 2020 qui a poussé les locataires à la réflexion, notamment ceux qui n’ont pas supporté la solitude des confinements.

Le coliving propose à ses locataires de partager un logement en mettant en commun la cuisine, le salon, les espaces de loisirs et de nombreux services. Chaque locataire bénéficie d’un studio privatif, avec salle de bain, qui lui permet de préserver un espace privé. Le mix idéal entre vie personnelle et vie en communauté, adopté par de nombreux colivers de tout âge et de toute origine sociale.

À lire Impact des nouvelles lois sur la location saisonnière

Le télétravail est également un phénomène qui a pris de l’ampleur durant la crise de la Covid. Les résidences partagées proposent ainsi des espaces de travail équipés en wi-fi et en matériel informatique. Le coliving a adopté le coworking et permet à ses locataires de s’épanouir tant dans le domaine privé que professionnel.

De multiples innovations restent à inventer pour le monde de l’immobilier et de la location. L’investisseur et le propriétaire ne manqueront pas de bénéficier de l’imagination débordante des professionnels de la technologie.

Partagez
Tweetez
Partagez