Observatoires des loyers : une bonne source d’information !

Ils ne sont pas très connus, et pourtant, les observatoires de loyers qui se multiplient dans l’hexagone représentent un outil intéressant pour les bailleurs. N’hésitez pas à consulter leurs données pour vous faire une idée des loyers pratiqués dans les villes où vous avez des logements locatifs ou dans les endroits où vous souhaitez investir.

 

Un investisseur immobilier se doit d’avoir une bonne connaissance des loyers et du fonctionnement des marchés locatifs privés, tant à l’échelle nationale que locale.

Initié en 2013, le réseau d’observatoires locaux des loyers peut vous être d’une grande aide dans cet objectif. Une méthode commune, fiable et transparente vous garantit une comparabilité des résultats.

 

Les observatoires des loyers réunissent des représentants locaux de l’État, des collectivités locales, des communautés et métropoles, des syndicats professionnels de l’immobilier, des notaires, des acteurs du logement social, mais aussi des associations représentant bailleurs et locataires.

L’Observatoire national des loyers regroupe 32 observatoires locaux qui vous permettent de consulter facilement – et gratuitement ! – les résultats d’une zone à partir d’une adresse. Ils vous offrent aussi la possibilité d’accéder à des cartes, des tableaux et des graphiques comparatifs. Intéressant !

 

N’hésitez pas, pour toute question, à contacter l’ADIL (Association départementale d’information sur le logement) de la région concernée.

 

A noter !

Attention : si les deux dispositifs peuvent se cumuler, l’encadrement national des loyers en zones tendues et le plafonnement des loyers mis en place par certaines villes sont différents. Voyez notre article :  Plafonnement, encadrement des loyers… Quelle différence ?

Pages similaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez