Négociez les tarifs des assurances de copropriété !

Selon l’association des responsables de copropriété (ARC), les charges ont enregistré une hausse de 3,9 % en 2016. Parmi les principaux responsables : l’augmentation du coût de l’assurance.

Près de 4 % d’augmentation, en moyenne, alors que l’inflation n’a grimpé que de 0,5 %… la facture des charges s’alourdit trop vite ! Selon l’association, il s’agit d’un véritable bond par rapport aux années précédentes. En effet, en 2015, les charges étaient restées pratiquement stables (+ 0,7 %), et avaient même baissé en 2014 (- 4,9 %) en raison, il faut l’avouer, d’un hiver très doux.

Principal responsable de cette croissance : le coût de l’assurance qui augmente toujours plus. En l’espace de 9 ans (depuis 2007), l’augmentation cumulée atteint 82,2 % ! La raison : trop de sinistres nationaux (catastrophes naturelles), mais aussi locaux (concernant la copropriété elle-même = impayés, par exemple).

« Seule une véritable mise en concurrence des compagnies d’assurance peut permettre à certaines copropriétés de retrouver des tarifs plus compétitifs », estime l’ARC, en précisant que si les cotisations d’assurance flambent lorsqu’une copropriété a connu une sinistralité locale forte, lors de l’exercice écoulé, « on ne voit aucune baisse lorsqu’une copropriété est sortie d’une période où plusieurs sinistres l’ont affectée ».

Conclusion : attachez-vous au poste « assurance » des copropriétés dans lesquelles vous détenez des investissements locatifs. Vérifiez d’abord si le tarif est correct, dans l’absolu, en faisant jouer la concurrence. Ensuite, étudiez le tarif et demandez des explications à la compagnie. S’il a été augmenté en raison de sinistres passés et que depuis plusieurs années, tout va bien, négociez une baisse ! Ou changez de compagnie…

Patrick Chappey – © 2017 Gererseul.com

julien

This entry has 0 replies

Comments are closed.