Nouveau : Gererseul réalise votre déclaration de revenus locatifs LMNP, LMP, SCI… Je m'inscris

Intégrer des espaces de coworking dans les propriétés locatives

Les espaces de coworking constituent une nouvelle opportunité dans le marché de l’immobilier. Mais quelques éléments sont à considérer avant de se lancer dans un tel projet.

Le coworking désigne les espaces de travail susceptibles d’accueillir des personnes de tout horizon, quelle que soit la société pour laquelle elles travaillent, qu’elles soient indépendantes ou salariées. Ces espaces mettent à disposition de leurs utilisateurs du matériel informatique (ordinateur, connexion, imprimante…) et de nombreux services parmi lesquels des bureaux dédiés, un espace de détente, une machine à café, etc.

Comment tirer profit de l’essor du coworking dans l’immobilier ?

Le développement de l’auto-entreprenariat et du télétravail ont favorisé la création des espaces de coworking et leur essor. A tel point que le phénomène alimente la réflexion des propriétaires de biens locatifs. Dans les grandes villes, la demande de bureaux flexibles ne cesse d’augmenter. Le coworking représente une source de revenus dont il convient de tenir compte.

À lire Réforme des modalités de révision du loyer en cours de bail

Une étude de marché permettra au propriétaire d’évaluer l’opportunité d’investir dans le coworking. La demande peut dépendre de la localité et certains marchés peuvent déjà être saturés en termes d’offres. Il faut aussi réfléchir à l’idée d’un espace de travail ouvert à tous ou bien réservé à un certain type de profession ou de profil.

Comment optimiser son espace de coworking ?

La conception d’un espace de coworking doit avant tout répondre à l’exigence des utilisateurs, et celle-ci est souvent élevée. Si un espace commun constitue le cœur du coworking, il ne faut pas négliger la possibilité de s’isoler pour les utilisateurs qui ont besoin de passer des coups de fil ou dont le travail nécessite une certaine confidentialité. Des bureaux fermés doivent donc être mis à disposition, avec autant que possible un système de planning souple et efficient.

Une ou plusieurs salles de réunion ou de réception sont également nécessaires, pour regrouper ponctuellement des collaborateurs ou recevoir des clients. Ces salles disposeront de connexions en nombre suffisant et d’un écran géant qui se connectera aisément aux ordinateurs.

Un espace de coworking est un espace de travail mais également un espace de rencontres. Des salles dédiées à la détente sont indispensables. Un canapé et une table haute seront appréciés. Elles doivent être dotées de l’indispensable machine à café, et donner la possibilité aux utilisateurs d’y prendre leurs repas. Un four à micro-ondes sera donc indispensable, ainsi qu’un évier et un réfrigérateur.

À lire Révision des droits des locataires en cas de congé donné par le propriétaire

Si la plupart des utilisateurs viennent avec leur propre ordinateur portable, il est recommandé aux propriétaires d’espace de coworking de mettre des machines à disposition. Personne n’est à l’abri d’une panne et un ordinateur de secours sera le bienvenu dans cette situation. Les connexions à internet ne doivent souffrir d’aucun défaut récurrent. Il ne faut pas hésiter à investir dans un débit de haute qualité et choisir un fournisseur d’accès réactif.

Le coworking promeut le partage des ressources et à ce titre, il est indispensable d’y trouver, au minimum, une imprimante partagée et un scanner. Ces outils restent incontournables, même à l’heure du tout-numérique, et renforcent l’attractivité du lieu.

L’accueil des utilisateurs est également un élément prépondérant. Une personne devra être chargée de cette tâche où elle conseillera les visiteurs et recueillera éventuellement les paiements. Pour donner une valeur ajoutée, elle devra également gérer les plannings, assurer le service client et assurer la maintenance informatique.

Les services externes apporteront un indéniable plus à l’entreprise. Il ne faudra pas hésiter à établir des partenariats avec des livreurs de repas. Enfin, il faut également organiser des événements au sein même du local pour renforcer les interactions entre utilisateurs et créer une véritable émulation.

À lire Impact des nouvelles lois sur la location saisonnière

Quels contrats adopter avec les utilisateurs ?

Il importe que le propriétaire d’un espace de coworking fasse preuve de flexibilité dans son offre. En plus d’un tarif à l’heure ou au jour, il doit prévoir des formules qui fidélisent le client, comme des abonnements au mois ou à l’année. Ceux-ci doivent être avantageux, attractifs et peu contraignants. Il faut également se montrer souple dans les procédures de résiliation de l’abonnement.

L’espace de coworking représente donc un certain investissement, tant personnel que financier. En outre, comme il ne sera pas le seul ouvert dans la localité, il sera nécessaire d’effectuer de la promotion pour le faire connaître. La démarche auprès des entreprises voisines sera un passage obligé. Quelle que soit la stratégie mise en place, celle-ci représente un budget important. Mais aussi une source de revenus non négligeable.

Partagez
Tweetez
Partagez