MaPrimeRénov’ : les bailleurs peuvent, dès cet automne, démarrer les travaux

L’annonce a été faite le samedi 5 septembre sur France Info, par la ministre chargée du Logement, Emmanuelle Wargon : les conditions élargies d’éligibilité à MaPrimeRénov’ (pas de conditions de revenus dans la version 2021) seront accessibles aux travaux démarrés dès cet automne. Une bonne nouvelle pour les bailleurs !

 

Le plan de relance annoncé le jeudi 3 septembre par le 1er ministre a confirmé ce que nous vous annoncions dans une actualité de début août :  ce plan fait la part belle aux subventions dédiées à la rénovation énergétique des bâtiments. Ainsi, près de 7 milliards d’euros seront consacrés aux travaux de rénovation énergétique, dont près de 2 milliards seront destinées aux propriétaires particuliers (occupants ou bailleurs) souhaitant se lancer dans des travaux, via le dispositif Maprimrénov’.

Jusqu’à présent, cette aide (subventions de 2.000 € à 20.000 €) qui va totalement remplacer le CITE l’an prochain, était réservée aux ménages les plus modestes, et uniquement pour la rénovation de leur résidence principale. Mais afin d’accélérer la transition écologique de tous les logements, les Pouvoirs Publics ont décidé qu’en 2021, tous les foyers, quel que soit leur niveau de revenus, pourraient en bénéficier.

Emmanuelle Wargon a annoncé que les travaux engagés « dès cet automne » seraient « éligibles à MaprimeRénov’ ». « Le barème du montant de l’aide sera connu, au plus tard, fin septembre », a-t-elle ajouté. En clair : les bailleurs qui souhaitaient profiter de MaprimRénov’ à partir de janvier prochain, peuvent d’ores et déjà commencer les travaux. Pour avoir une idée des travaux éligibles à cette aide, consultez le dossier des Pouvoirs Publics et n’hésitez pas, pour estimer vos droits, à faire une simulation sur le site du gouvernement.

N’hésitez pas, également, à demander conseil auprès des quelques 1.000 conseillers répartis dans l’hexagone : les agences départementales d’information sur le logement (ADIL) peuvent vous fournir les coordonnées de ces conseillers.

A noter !

 

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez