Quelles solutions existent pour trouver un locataire pour mon bien ?

Entre les sites internet, les réseaux sociaux ou les agences, difficile de s’y retrouver parmi toutes les solutions qui existent pour la recherche de locataires. Nous vous proposons donc un tour d’horizon des différentes méthodes disponibles avec le pour et le contre de chacune.

La petite annonce : beaucoup d’audience, mais beaucoup de tri à faire pour trouver un locataire

Traditionnellement publiée dans les journaux papiers puis progressivement sur internet, la petite annonce classique est le moyen le plus simple et le plus connu pour faire connaître son offre. Relativement chère (plusieurs dizaines d’euros), limitée en taille et avec une audience décroissante, la petite annonce papier est devenue minoritaire face à l’essor d’internet. Mais elle n’est pas totalement morte pour autant : certaines personnes restent attachées au bon vieux journal. D’ailleurs, certains supports ont gardé la stratégie du double média, comme Logic-Immo ou L’Immobilier 100% entre particuliers qui ont chacun un site et un magazine papier.

Les sites internet de petites annonces n’ont plus besoin d’être présentés. Si leur audience est potentiellement énorme, les contacts reçus ne sont pas toujours bien ciblés : simples curieux, candidats sans garanties, annonce mal lue, … Il y a du tri à faire et le propriétaire doit souvent répondre à de nombreux appels ou e-mails en répétant les mêmes informations à chaque fois. Par ailleurs, la note peut être plus ou moins salée selon les sites : de 4 € par modification d’annonce sur Le Bon Coin, à 69 € par publication sur Pap.fr.

Un des avantages particulièrement intéressant des sites internet est leur ciblage : si certains sont spécialisés dans la location saisonnière (Abritel, Homelidays, PAP Vacances,…), d’autres visent exclusivement la colocation, la location entre particuliers, la location intergénérationnelle, etc.

La mise en relation inversée : efficacité et tranquillité

D’autres sites jouent la carte de l’originalité pour gommer les inconvénients des petites annonces, avec notamment le concept de la mise en relation inversée : ce sont les propriétaires qui contactent les locataires. C’est le cas de LocService.fr, pionnier en France dans ce domaine : gratuit pour les propriétaires, ce site permet d’accéder à une liste de candidats ciblés selon les caractéristiques du bien à louer, avec leurs coordonnées pour les contacter. Si le gain de temps et la tranquillité du propriétaire sont de vrais atouts pour ce concept, cela requiert d’être proactif dans sa recherche : c’est le propriétaire qui se charge d’entamer la prise de contact. Si elle est encore relativement peu utilisée dans les communes petites ou moyennes, cette solution prend tout son intérêt dans les villes ayant un marché locatif tendu : le propriétaire évite ainsi d’être harcelé de coups de fils.

Trouver un locataire sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux peuvent également être un moyen intéressant pour trouver des locataires. Sur le plus connu, Facebook, tournez-vous vers les groupes spécialisés dans le partage d’offres de logements. Rejoignez simplement le groupe et publiez votre offre.

Voici quelques groupes Facebook connus :

Twitter peut aussi donner des résultats intéressants pour peu que vous ayez un minimum de « followers » prêts à relayer votre annonce. Dans ce cas, l’audience peut vite grimper en flèche ! Et pourquoi pas utiliser Youtube pour publier une vidéo de votre appartement à louer ? Ce type de communication innovante peut apporter des visiteurs intéressés, a fortiori pour les biens de standing.

Voici un exemple intéressant d’un propriétaire qui présentait en vidéo son appartement à louer.

Le bouche à oreille : activer son réseau de connaissances

Les méthodes les plus simples sont souvent les meilleures ! Commencez par parler de votre mise en location autour de vous : l’un de vos proches est peut-être en recherche d’un logement, ou connaît une personne qui l’est. Facebook personnel, e-mail, discussion, tous les canaux sont bons à prendre. On est souvent plus rassuré de louer à une connaissance, ce qui peut éviter un certain nombre de litiges, notamment concernant les impayés ou les dégradations. Mais c’est à double tranchant : si un désaccord s’installe avec le locataire, cela risque d’empiéter sur votre vie privée ! Il faut donc rester vigilant et préférer refuser de louer plutôt que de risquer de se fâcher avec des proches. Et le plus important : toujours signer un contrat de location.

La location par agence

Enfin, certains propriétaires préfèrent ne pas se préoccuper de la recherche de locataire, phase qui peut s’avérer chronophage et délicate : il s’agit en effet de ne pas se tromper ! Ils peuvent alors déléguer cette tâche à une agence, qui, dans ce cas, se chargera aussi de la gestion locative après la signature du bail moyennant des honoraires. Si la part de ces honoraires est plafonnée pour le locataire, celle payée par le propriétaire est libre : attention donc à comparer les prix avant de vous engager ! Par la suite, la gestion locative représente en moyenne entre 5 et 10 % HT des sommes encaissées sur l’année. Attention à choisir une agence vraiment sérieuse, notamment vis-à-vis du respect de la législation : pour cela, n’hésitez pas à rechercher des avis en ligne.

Il faut également bien choisir le type de mandat qui vous lie à l’agence : mandat exclusif ou mandat simple. En choisissant le mandat simple, cela signifie que vous vous réservez la possibilité de faire appel à plusieurs agences en parallèle pour trouver un locataire. Vous toucherez plus de monde, mais en contrepartie il est probable que les agences soient moins motivées et donc que la recherche prenne du temps. Il faut également penser à prévenir toutes les agences dès qu’un locataire est trouvé, sous risque de devoir leur verser une indemnité. Avec le mandat exclusif, vous confiez au contraire votre bien à une seule agence : c’est plus contraignant, mais vous trouverez sans doute votre locataire plus rapidement grâce à une meilleure motivation de l’agence.

Conclusion : voici un comparatif des différentes méthodes pour trouver votre futur locataire

comparatif méthodes pour trouver un locataire

Si vous avez des questions sur ce sujet, n’hésitez pas à nous les poser ci-dessous dans la section « Commentaires », nous nous ferons un plaisir d’y répondre !

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
+1
Partagez
Épinglez