Copropriétés en difficulté : l’ANAH crée deux nouvelles aides pour le parc privé

Copropriétés en difficulté : l’ANAH crée deux nouvelles aides pour le parc privé

L’Agence nationale pour l’amélioration de l’habitat a voté, il y a quelques jours, la création d’aides financières destinées aux copropriétés dégradées. Ces subventions seront disponibles à partir de janvier prochain.

            Ces deux nouvelles aides sont une vraie bonne nouvelle, tant il est vrai que certaines copropriétés se retrouvent parfois dans des situations dramatiques : la résidence se dégrade… des travaux sont nécessaires, mais certains copropriétaires ne peuvent y faire face… D’autres fois, la copropriété est déjà tellement endettée (certains copropriétaires n’honorant plus le paiement des charges) qu’elle ne peut plus envisager de travaux, même les plus importants comme ceux touchant à la rénovation énergétique.

La nouvelle règlementation mise au point ces dernières années pour obliger le parc privé à réduire ses émissions de gaz à effet de serre (avec son corollaire : des travaux à effectuer) n’est évidemment pas étrangère à la création de telles aides publiques.

La première aide pourra donc être attribuée par l’ANAH aux syndicats de copropriétaires qui devront financer une assistance à maitrise d’ouvrage et des travaux de rénovation énergétique, mais qui n’en auront pas les moyens. La nouveauté est que cette aide sera collective, accordée à l’ensemble des copropriétaires.  Chaque logement pourra se voir attribuer une aide pouvant aller jusqu’à 3.930 €. Pour avoir droit à ce dispositif, la copropriété en difficulté devra s’engager à réaliser des travaux permettant un gain énergétique de 35% au moins.

La deuxième aide visera particulièrement les problèmes d’endettement de la copropriété, à l’aide de la technique financière dite du « portage ciblé ». L’idée est qu’un opérateur (souvent un organisme HLM) rachète le logement au copropriétaire ne pouvant plus faire face à ses charges et l’aide à se reloger. Cet organisme reste propriétaire du logement le temps de redresser les comptes de la copropriété et de réaliser les travaux votés, pour ensuite revendre le bien à « un prix maîtrisé ».  Dans ce cadre, l’aide pourra atteindre 21.000 € par logement, étalée sur 6 ans.

Cette « bouffée d’oxygène » que représenteront ces deux nouvelles aides de l’ANAH proposées aux copropriétés en difficulté va permettre à des résidences de se refaire une santé… et aux investisseurs ayant des biens dans ce type de copropriété de reprendre espoir pour une meilleure gestion de leur patrimoine et son pendant, sa valorisation. L’état de santé de la copropriété est, de fait, un paramètre essentiel dans le choix de ses investissements immobiliers. Ce critère doit être inscrit en bonne place dans la liste des choses à regarder avant d’acheter ! Le suivi de la vie de la copropriété est, ensuite, tout aussi important : www.gererseul.com aide ses abonnés dans cette démarche en mettant à leur disposition des outils de suivi.

Patrick Chappey – © 2016 Gererseul.com

 

julien

This entry has 0 replies

Comments are closed.