Vaut-il mieux déléguer la gestion de son logement locatif ou gérer seul ?

gestion

Deux possibilités s’offrent à vous en tant que propriétaire de logements locatifs : déléguer la gestion à un administrateur de biens ou gérer vous-même vos biens, en direct. Le match entre les deux formules.

 

Déléguer la gestion à un professionnel

C’est la solution la plus facile, puisqu’elle vous dégage de tout travail. Il vous suffit de signer un mandat de gestion avec un administrateur de biens immobilier, et vous vous contentez, ensuite, d’attendre qu’il vous verse la quote-part des loyers vous revenant.

A noter que vous pouvez aussi, en amont, lui déléguer la recherche du locataire, avec la signature du contrat de bail nu ou meublé. Les deux services sont indépendants l’un de l’autre ; Vous pouvez n’en utiliser qu’un seul sur les deux. 

 

Parce que votre bien est loin de votre résidence principale

L’appel à un professionnel est souvent le fait d’investisseurs possédant des biens situés loin de leur lieu d’habitation. Il leur apparaît plus simple, pour régler, notamment, des petits problèmes du quotidien, de déléguer à quelqu’un sur place. Un professionnel n’est toutefois pas la seule personne qui pourrait vous aider : des membres de votre famille ou un tiers de confiance prêt à rendre service pourraient aussi – lorsque la situation l’exige – se déplacer pour régler un soucis. Ca n’arrive pas si souvent !

 

Parce que la mission administrative vous rebute

C’est sûr, la paperasse n’est jamais une partie de plaisir et certains propriétaires fonciers ne veulent pas en entendre parler. Il est vrai que la possession de biens immobiliers loués exige un certain formalisme. La rigueur est de mise pour évoluer en toute légalité et sécuriser ses investissements. Alors, certes, un professionnel est bien placé pour connaître l’environnement juridique du domaine locatif. Celui-ci peut d’ailleurs être rassurant, au début de votre investissement, et vous permettre de vous familiariser avec le secteur. Rien ne vous empêche, ensuite, de voler de vos propres ailes. 

 

Parce que vous êtes peu disponible

Si elle est réalisée sérieusement, la gestion – surtout de plusieurs biens – nécessite un minimum d’investissement en temps. Ne pas en avoir suffisamment incite donc une partie des investisseurs à déléguer la gestion. Cela dit, attention, déléguer ne veut pas dire que vous ne devrez pas vous impliquer un minimum. L’administrateur de biens fera appel à vous pour régler certains soucis. Et, d’un autre côté, vous-même devrez veiller à contrôler qu’il fasse bien son travail. 

 

Gérer vous-même

C’est une solution que choisissent de plus en plus de bailleurs.

 

Pour faire des économies

Point non négligeable : le coût. Comme nous l’avons vu plus haut, faire appel à une gestion déléguée se paie ; c’est normal. Le prix des services d’un administrateur de biens évolue entre 8 % et 12 % du loyer. Cette facture a donc une incidence sur le rendement, déjà fortement attaqué, ces dernières années. De fait, la hausse des impôts fonciers et les contraintes toujours plus grandes liées à la protection des consommateurs (sécurisation des ascenseurs, par exemple) et de l’environnement (travaux liés aux économies d’énergie et à la lutte contre le réchauffement climatique, par exemple), pèsent lourd.

Si vous gérez seul, vous économisez déjà cette dépense, faisant donc remonter le rendement. 

 

Parce que l’on n’est jamais mieux servi que par soi-même

Cette maxime est connue et souvent vraie. Les bailleurs qui s’occupent personnellement de leur patrimoine immobilier réussissent souvent très bien. Rien ne leur échappe et ils mettent tout en œuvre pour optimiser la gestion et le rendement. Typiquement, un bailleur particulier se mobilisera plus pour trouver un nouveau locataire et éviter une vacance locative trop longue. Un professionnel mandaté cherchera aussi sérieusement, mais de façon moins assidue : que la recherche dure un mois ou deux mois, il sera toujours payé…

En bref, qui mieux que vous peut défendre vos intérêts ?

 

Parce que la gestion administrative ne vous effraie pas… surtout si vous êtes accompagné ! 

Gérer soi-même est même enrichissant ; certains s’y adonnent avec plaisir ! Mais la plupart des bailleurs particuliers l’avouent : totalement seuls, la mission est compliquée. L’actualité sur la réglementation est en perpétuel mouvement et il est difficile de la suivre, au quotidien…

La solution est de se faire accompagner par des professionnels qui vont sécuriser l’investissement (en assurant la régularité de toutes les opérations), tout en n’abaissant pas trop le rendement, grâce à des tarifs très concurrentiels. L’outil de gestion locative proposé par Gererseul, par exemple, vous libère de certains soucis via un suivi personnalisé de vos biens et un système efficace d’actions interactives avec vous. Le tout pour un coût dix fois moins important que celui d’une gestion déléguée !

 

Avantages et inconvénients des deux formules 

C’est certain, la gestion déléguée vous libère l’esprit. Vous n’avez à penser à rien ; l’administrateur de biens s’occupant de la gestion au quotidien et de l’administratif. Revers de la médaille : le coût du service fait baisser le rendement de votre investissement. 

Gérer seul requiert, certes, plus d’engagement et de temps de votre part, mais la mission est enrichissante et vous permet d’optimiser le rendement. Afin d’éviter que la partie administrative ne soit trop stressante (êtes-vous dans la loi ?), vous pouvez opter pour la solution la plus attractive : gérer seul tout en bénéficiant de l’accompagnement de professionnels, à moindre coût. 

N’hésitez pas à vous renseigner sur l’offre de Gererseul, vous faisant bénéficier d’un accompagnement sur mesure. Nous y reviendrons dans un prochain article !

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire