Comment adapter votre bien locatif aux besoins des milléniaux ?

La génération Y arrive sur le marché de la location immobilière. Quelles sont leurs aspirations en matière de logement ? Comment doivent se préparer les propriétaires ?

Le terme de millénial désigne une personne née entre le début des années 1980 et la fin des années 1990. On emploie également le terme de génération Y pour en désigner l’ensemble. Les milléniaux succèdent à la génération X, les personnes nées entre 1965 et 1976, et précèdent la génération Z, ceux nés entre 1997 et 2012.

Qui sont les milléniaux et quels sont leurs besoins ?

Des études plus poussées fixent les dates de naissance des milléniaux entre 1984 et 1996, d’autres entre 1972 et 1992. Il s’agit d’un concept, en vérité peu précis, qui cherche à définir une génération à travers des caractéristiques spécifiques.
Les milléniaux par exemple étaient enfants lorsque le bloc communiste s’est écroulé et ils n’étaient pas encore adultes au moment des attentats de septembre 2001. Ils ont vu émerger l’informatique grand public de même que les jeux vidéo. Ils ont toujours vécu avec le chômage de masse et la menace du Sida. On considère qu’ils sont plus sensibles aux problèmes de l’écologie que les générations précédentes.

À lire Adaptation des critères de décence d’un logement locatif

A partir de ces données, il s’agit désormais de définir ce à quoi aspirent les milléniaux, notamment en termes de logement. Une tendance indique par exemple que la génération Y reste locataire plus longtemps. Elle achète son logement plus tardivement que les générations précédentes. Il ne s’agit pas spécialement d’un choix mais d’un manque de moyens.

Quelles sont les attentes des milléniaux en matière de logement ?

Pour cibler les aspirations d’une génération, les organismes effectuent des sondages sur les personnes nées dans les périodes concernées et qui sont aujourd’hui âgées de 24 à 39 ans. Ces études s’appuient sur un panel relativement large en matière de catégorie sociale et de revenus. Les enquêtes qui concernent le logement intéressent en premier lieu les propriétaires puisque la génération Y est le public qui fait son entrée dans le marché.

Le type de logement le plus recherché par les milléniaux serait le T2 meublé, une location meublée dotée de deux pièces. La tendance va vers une surface habitable de 40 m² et d’un loyer de 650€ charges comprises. Les propriétaires désireux de séduire cette génération ont donc intérêt à cibler leurs investissements dans ce type de logement.

Le logement meublé possède en outre l’avantage de permettre à son propriétaire d’accéder au statut de LMNP, loueur de meublés non professionnels, qui propose parmi ses avantages fiscaux un abattement forfaitaire de 50%. Autre avantage, en plus de la génération Y, le T2 meublé séduit également les populations plus jeunes, celle des étudiants notamment. Il est préférable de viser une ville importante où convergent chaque année de nombreux étudiants.

À lire Bail mobilité : Une solution flexible pour les étudiants et les travailleurs temporaires

Comment séduire la génération Y ?

Si l’âge et la génération des locataires sont des éléments qui inspirent les propriétaires, ce sont surtout leurs moyens financiers qui les intéressent. Selon différentes études, les milléniaux souhaitent consacrer autour de 800 € par mois pour leur logement, en tenant compte des différentes aides auxquelles ils peuvent prétendre selon leur situation.

Dans le domaine de l’investissement, les milléniaux se montrent plus prudents que les générations précédentes. Non seulement ils ont conscience que l’avenir est incertain, mais il est devenu très difficile d’obtenir un financement sans un apport conséquent. C’est pourquoi ils demeurent locataires plus longtemps et accèdent à la propriété plus tardivement.

Les modes de recherche de logement ont également évolué. Les milléniaux utilisent plus volontiers Internet pour rechercher un appartement à louer. Si l’annonce est très claire, illustrée de nombreuses photos, voire d’une vidéo proposant une visite virtuelle, le millennial peut signer un contrat de location sans même avoir mis les pieds dans le logement. Il est donc important que le propriétaire apprenne à soigner son annonce de location immobilière et donne de l’importance à l’image et à l’écran.

En somme, la génération Y représente un marché important dans le domaine locatif car les milléniaux restent locataires plus longtemps. La préférence d’une majorité d’entre eux va vers l’appartement meublé de deux pièces situé dans une grande ville, d’une superficie de 40 m² pour un loyer entre 600 et 800€ selon la ville choisie. Les propriétaires qui visent ce public doivent prendre ces données en compte.

À lire Conséquences des évolutions législatives sur les recours des locataires

Partagez
Tweetez
Partagez