fbpx

Le simulateur de la CAF pour les aides au logement est disponible

aides au logement

Le simulateur permettant d’estimer les nouveaux droits impliqués par la refonte du calcul des aides au logement est disponible sur le site de la Caisse d’allocations familiales. Il s’adresse aux anciens bénéficiaires et bientôt à tous ceux qui, touchés par la crise, sont susceptibles de devenir éligibles. 

N’hésitez pas à informer vos locataires en difficulté de l’existence de ces aides au logement.

 

Comme nous vous l’annoncions dans notre actualité APL : ce que le bailleur doit savoir, depuis le 1er janvier, le montant des aides au logement est calculé sur les revenus d’aujourd’hui, et non plus sur les revenus d’il y a 2 ans. 

Ces APL calculées en temps réel tombent à pic pour les foyers de locataires impactés par la crise économique, liée à la crise sanitaire.

 

Le nouveau calcul de l’APL favorable aux locataires impactés par la crise

En effet, si l’APL du 1er trimestre 2021 est calculée en fonction des revenus perçus entre décembre 2019 et novembre 2020, l’APL du 2ème trimestre 2021 sera calculée en fonction des ressources perçues entre mars 2020 et février 2021. Vos locataires impactés par le 1er confinement (baisse d’activité, chômage…) pourraient donc voir leurs APL augmenter s’ils étaient déjà bénéficiaires. Et ceux qui n’étaient pas éligibles à l’APL pourraient devenir éligibles. 

Tout le monde n’étant pas forcément au courant de cette actualité de changement de calcul de l’APL, n’hésitez pas à en informer vos locataires qui vous font part de difficultés. Peut-être ont-ils droit, dorénavant, à ces aides…

 

Un simulateur à disposition

Pour avoir une idée de l’impact de la réforme sur le montant des aides au logement, la Caf vient de mettre en ligne un simulateur

A noter ! Incitez aussi vos locataires qui traversent des difficultés à se connecter sur le site public Mesdroitssociaux. Celui-ci permet de faire le tour des aides dont ils pourraient éventuellement bénéficier, et ce, quelle que soit leur statut (salarié, indépendant, chômeur…). Certaines sont peu connues, à l’image des aides des collectivités locales. 

En tout état de cause, une discussion avec vos locataires en difficulté est peut-être à l’ordre du jour pour essayer de trouver une solution… qui peut déjà commencer par faire le tour des aides possibles auxquelles ils pourraient être éligibles.

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez