fbpx

Rénovation énergétique : les obligations des propriétaires

rénovation énergétique

Si vous êtes propriétaire, votre bien immobilier doit répondre à quelques critères énergétiques. Découvrez ici les obligations s’appliquant à vous pour la rénovation énergétique de votre logement !

Que dit la loi pour la rénovation énergétique des logements ?

Avec la loi Climat, finies les passoires thermiques !

Les passoires thermiques sont des logements qui, mal isolés, laissent s’échapper la chaleur de votre système de chauffage. On parle alors de déperditions énergétiques : elles entraînent une pollution importante.

 

Ce sont ces passoires thermiques et leurs émissions de gaz à effet de serre qui sont dans le viseur du gouvernement : le but de la loi Climat est en effet d’éradiquer progressivement ces habitations polluantes.

 

Ainsi, dès le 25 août 2022, il sera impossible aux propriétaires de passoires thermiques d’augmenter les loyers des logements classés F et G lors du renouvellement du bail ou de la remise en location. Il sera également impossible de mettre en location des logements dont la consommation énergétique dépasse les 450 kWh/m2 à partir de début 2023.

 

Progressivement, cette interdiction s’étendra aux passoires thermiques plus sérieuses :

  • aux logements classés G dès 2025 ;
  • aux logements classés F dès 2028 ;
  • aux logements classés E dès 2034.

Réaliser le DPE de son bien immobilier : désormais une obligation pour les propriétaires !

Le DPE, ou Diagnostic de Performance Énergétique, est un document qui permet aux futurs locataires ou acheteurs de connaître les caractéristiques énergétiques d’une habitation. Il se présente sous la forme de deux étiquettes, l’étiquette énergie et l’étiquette climat.

 

Les informations fournies sont les suivantes :

  • les caractéristiques du logement, le descriptif des équipements ;
  • la consommation énergétique annuelle de chaque équipement ;
  • l’évaluation de la quantité d’émissions de gaz à effet de serre émises ;
  • l’évaluation de la quantité d’origine renouvelable utilisée ;
  • le classement du logement (de A à G) ;
  • des recommandations pour améliorer les données indiquées (travaux de rénovation énergétique).

Le DPE est désormais obligatoire à présenter pour toute mise en location, et doit donc être réalisé par les propriétaires. Il permet d’évaluer la performance énergétique de votre bien immobilier.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique à réaliser ?

Un point crucial, l’isolation

L’isolation est le principal aspect des travaux de rénovation énergétique à réaliser lorsque vous êtes propriétaire. L’isolation de son bien immobilier peut concerner plusieurs postes cruciaux :

  • l’isolation de vos combles (perdus ou aménagés) ;
  • l’isolation de vos murs ;
  • l’isolation de vos planchers bas ;
  • l’isolation de vos fenêtres.

 

Améliorer l’isolation thermique de votre bien immobilier permettra de limiter les déperditions énergétiques, et ainsi de valoriser votre logement lors de sa mise en vente ou en location. Avec une bonne isolation, votre bien séduira davantage de particuliers, qui pourront ainsi faire des économies : l’isolation de vos combles permet par exemple de réduire la facture énergétique de vos locataires de 30% !

Equipez votre bien immobilier d’appareils performants

Pour améliorer la performance énergétique de votre bien immobilier, il est important de l’équiper d’appareils performants. Cela commence par l’installation d’un système de chauffage performant et éco-responsable. Privilégiez donc les appareils fonctionnant grâce aux énergies renouvelables, tels que la pompe à chaleur ou la chaudière à bois. Autre alternative écologique et économique, la chaudière à condensation vous permettra d’améliorer le DPE de votre logement.

 

Si vous faites construire un logement afin de le mettre en location ou en vente, la réalisation d’un DPE sera là aussi nécessaire : profitez de cette occasion pour faire installer des panneaux solaires photovoltaïques ou thermiques (si les caractéristiques de votre habitation le permettent), ou un plancher chauffant, solution économe en énergie.

Rénovation énergétique à moindre coût

Quelles sont les aides financières mises en place pour les propriétaires ?

Réaliser des travaux de rénovation énergétique peut s’avérer être un investissement conséquent. Heureusement, dans un souci de promouvoir la transition énergétique des logements, les pouvoirs publics ont mis en place de nombreuses aides financières, qui peuvent être cumulées entre elles.

 

Parmi celles-ci, vous pourrez bénéficier de MaPrimeRénov, proposée par l’Anah, ou encore d’un éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ).

 

Il vous sera également possible de prétendre à un taux de TVA réduit de 10% ou de 5,5% pour vous équiper d’un système de chauffage éco-responsable, ou pour améliorer l’isolation de vos fenêtres. Le taux de TVA à 5,5% concerne tous les travaux de rénovation énergétique touchant à l’amélioration de l’isolation thermique de votre logement.

 

Autre prime disponible pour les propriétaires souhaitant améliorer le DPE de leur bien immobilier, les primes CEE sont éligibles à tous travaux permettant d’améliorer l’efficacité énergétique d’un logement.

 

Ces primes énergies sont soumises à des critères d’éligibilité : n’hésitez pas à les consulter afin de financer vos travaux de rénovation énergétique !

Comment faire des économies d’énergie sur le long terme ?

Faire des économies d’énergie commence certes avec vos travaux de rénovation énergétique, mais peuvent être réalisées au quotidien, et sur le long terme. Par exemple, en changeant votre contrat énergétique : pour cela, n’hésitez pas à utiliser un comparateur d’électricité, qui vous permettra de trouver une offre énergétique adaptée à vos besoins.

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez