Impôt sur la fortune immobilière : quelle stratégie adopter pour le minimiser ?

Après confirmation par les Pouvoirs Publics du remplacement de l’ISF par l’IFI, les conseils fleurissent, de la part des experts patrimoniaux, sur la stratégie à adopter pour réduire la facture. Florilège des idées, relayées notamment par le quotidien Les Echos.

En préambule, rappelons que l’IFI prendra en compte la situation patrimoniale des contribuables au 1er janvier de chaque année pour le paiement de l’impôt de la même année. Certains conseils ci-dessous (notamment le 1er) ne pourront donc peut-être pas être mis en pratique pour l’IFI 2018, faute de temps…

1er conseil : acheter à crédit

Compte tenu de la faiblesse des taux d’intérêt, les investisseurs souhaitant acquérir de nouveaux biens immobiliers doivent absolument le faire via un crédit afin de réduire la base taxable à l’IFI et réduire leurs revenus fonciers imposables. Ce conseil est donné notamment à ceux qui ont des liquidités à placer, suite à un héritage ou à une cession d’entreprise…

2ième conseil : faire des travaux

Les bailleurs détenant un patrimoine locatif ayant besoin d’être rafraîchi ou rénové peuvent concrétiser une demande de travaux. Le déficit foncier constitué réduira l’impôt.

3ième conseil : créer une SCI

Créer une SCI familiale pour y loger ses logements locatifs peut représenter une bonne solution à double titre. La transmission sera facilitée et le crédit réalisé par la SCI pour acquérir le patrimoine permettra à cette dernière de réduire la valeur des parts sociales imposables à l’IFI. Attention toutefois : il est préférable que les biens refinancés soient détenus depuis plus de 30 ans pour ne pas avoir d’impôt à payer sur la plus-value éventuelle.

4ième conseil : faire une donation temporaire d’usufruit

Démembrer un bien pendant quelques années peut représenter une opération judicieuse car, détenu en nue-propriété (seuls les murs appartiennent au propriétaire, l’usage appartenant à l’usufruitier), celui-ci sort de l’assiette taxable à l’IFI. Une telle décision peut être appliquée à un seul bien… Par exemple, si la valeur totale des logements locatifs est légèrement supérieure au seuil d’imposition à l’IFI, en enlever un de l’assiette taxable supprime l’impôt.

Patrick Chappey – © 2017 Gererseul.com

julien

This entry has 0 replies

Comments are closed.