Assurance loyers impayés : Tous les locataires sont-ils éligibles ?

Vous avez choisi d’utiliser une assurance loyers impayés (GLI) plutôt qu’une caution pour vous prémunir des loyers impayés ? Très bien. Mais votre locataire est-il éligible à une telle garantie ? 

Tous les locataires sont-ils susceptibles d’être couverts par une garantie loyers impayés privée (la caution Visale, publique et gratuite, n’est pas concernée par cette fiche) ? Non. La compagnie d’assurance a parfaitement le droit de refuser de couvrir un bail si celui-ci a été signé par un locataire qu’elle n’estime pas assez « sûr ». Ainsi, toutes les compagnies d’assurance exigent un certain nombre de conditions. Mieux vaut les connaître et les respecter avant de souscrire le contrat, sous peine de voir son déclenchement refusé, en cas de sinistre !

Assurance loyers impayés : Le choix des locataires solvables

Les deux conditions communes à tous les contrats du marché sont :


ADD_THIS_TEXT

  • un locataire en situation professionnelle stable ;
  • et gagnant environ 3 fois le loyer, charges comprises.

Mais attention ! Chaque contrat est différent et a ses propres exigences qui varient en fonction des prestations incluses dans la GLI. Plus la prestation sera complète, plus les critères de sélection des locataires seront contraignants. Respectez-les.

Assurance loyers impayés : Un contrat de location « en bonne et due forme »

Par ailleurs, toutes les compagnies exigent – cela va de soi – une location « en bonne et due forme ». Ainsi, vous devez être en mesure de fournir à l’assureur :

Là encore, en cas de sinistre, l’absence de l’un de ces documents peut entrainer la nullité du contrat !

Assurance loyers impayés : Un dossier locataire «vérifié»

Le dossier de location contenant tous les documents fournis par le locataire (pièces d’identité, contrat de travail, bulletins de salaire, etc.) doit être vérifié par vos soins, car certains locataires potentiels n’hésitent pas à fournir de faux documents pour emporter l’affaire… Cela ne veut pas forcément dire qu’ils ont, d’ores-et-déjà, l’intention de ne pas payer le loyer, mais, en cas de sinistre, la compagnie d’assurance pourrait prendre ce prétexte pour ne pas respecter ses obligations.

Comment effectuer ces vérifications ? Reportez-vous à notre fiche pratique Vérifier le dossier de mes locataires potentiels : vrais ou faux documents ?

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet « Mes services exclusifs »(service réservé à nos abonnés payants).

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez