Loi Alur : l’UNPI ne transige pas

L’association de défense des propriétaires immobiliers considère que le gouvernement a entendu ses propositions au sujet de la garantie universelle des loyers (GUL) dans la mesure où elle ne sera plus obligatoire, que la caution personnelle restera maintenue et que son financement ne reposera plus sur une nouvelle taxe à charge des propriétaires.

Ceci étant, le problème de la future réglementation des loyers reste entier pour l’Union, notamment la possibilité de contester après signature le montant du loyer. L’UNPI insiste aussi sur  » la mesquinerie qui consiste à écarter les organisations représentants les copropriétaires, dont l’UNPI, du futur Conseil national de la transaction et de la gestion immobilière, au seul bénéfice des organisations de consommateurs « .

Et les menaces suivent : « si l’Union devait être écartée des instances de régulation et de contrôle des professionnels de l’immobilier, elle en tirerait toutes les conséquences au plan de ses relations institutionnelles »…

 

 

 

Source : businessimmo.com

 

 

 

 

cathy

This entry has 0 replies

Comments are closed.