Bailleurs, attention à l’arnaque à la DGFIP !

Les fraudeurs rivalisent d’imagination pour vous soutirer de l’argent. Les bailleurs semblent être actuellement la cible d’escrocs qui se font passer pour des agents de la DGFIP. Nous attirons votre attention sur cette arnaque.

Notre site partenaire, LocService, fait état de personnes sans scrupules qui prennent illégalement l’identité de fonctionnaires de la Direction générale des finances publiques pour vous extorquer des fonds.

Comment ?

En faisant croire au bailleur – qui loue de façon classique avec un bail nu ou meublé, ou via un bail saisonnier – que sa location (repérée par les services des impôts) n’a pas été déclarée. Si le bailleur qui a fait toutes les démarches en bonne et due forme s’en étonne, l’agent lui réplique qu’en tout cas sa déclaration n’a pas été enregistrée et que cela risque de lui coûter cher…

Il propose alors au bailleur de régulariser sa situation et lui envoie, par mail, le formulaire CERFA officiel pour le mettre en confiance. Puis, il lui demande de renvoyer le formulaire complété sur une adresse mail afin de recevoir un numéro d’enregistrement. Quelques minutes plus tard, un deuxième escroc téléphone au bailleur – se faisant toujours passer pour un agent de la DGFIP – pour lui demander de régler les frais d’enregistrement. Ceux-ci sont de 1.000 €, « bien moins chers, rappelle l’escroc, qu’une amende pour non déclaration qui peut atteindre 15.000 €. »

Pour vous prémunir de cette escroquerie, n’hésitez pas à appeler votre centre des impôts pour vérifier qu’il est bien à l’origine d’une telle demande.

Et, en tout état de cause, si vous avez bien déclaré vos logements locatifs, vous pourrez produire les preuves de cette déclaration, archivés dans votre espace personnel sécurisé Gererseul, si vous êtes abonné à notre service.

Pages similaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

73 Partages
Partagez72
Tweetez
Enregistrer1
Partagez