Les déclarations fiscales comprenant un volet « revenus locatifs » sont repoussées au 30 juin

Après avoir reculé les dates limites de déclaration des revenus 2019 pour l’impôt 2020, les Pouvoirs Publics annoncent le recul de la date limite de déclaration des revenus immobiliers locatifs. 

Les revenus tirés de la location de biens immobiliers doivent être déclarés en même temps que les autres revenus. Cette année, les déclarations ont été décalées, en raison de la crise sanitaire : n’hésitez pas à consulter notre calendrier fiscal dans une actualité récente.

De façon exceptionnelle, les pouvoirs Publics viennent aussi de décider d’accorder un délai supplémentaire aux investisseurs immobiliers ayant à déclarer des revenus locatifs, qu’il s’agisse de revenus fonciers ou de bénéfices industriels ou commerciaux (BIC). Bailleurs, vous avez donc jusqu’au 30 juin prochain pour déclarer ces revenus. Du coup, vous pouvez décaler l’ensemble de votre déclaration de revenus à cette date. 

Ce recul a été accordé pour permettre aux contribuables se faisant accompagner par des professionnels (fiscalistes, experts-comptables, avocats…) d’avoir le temps d’obtenir les informations dont ils ont besoin.

Pages similaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

73 Partages
Partagez72
Tweetez
Enregistrer1
Partagez