fbpx

Loyers : aide d’urgence prolongée

Action Logement a annoncé que le dispositif d’aides financières réservées aux personnes ayant des difficultés à payer leur loyer ou à rembourser leur crédit serait prolongé de 2 à 6 mois, 150 € par mois seront accordés sous conditions.

 

En tant que bailleur, vous subissez peut-être les dommages collatéraux de la crise sanitaire. Certains d’entre vous font face, par exemple, à des difficultés de paiement du loyer par leurs locataires, faisant eux-mêmes face à des soucis financiers.

 

Aide prolongée de 2 à 6 mois

Pour aider ces derniers à honorer les engagements de leur bail (ou de leur crédit), l’organisme public Action Logement réitère son aide de 150 € par mois, sous conditions de revenus, et ce, du 15 décembre au 15 juin 2021 :

  • Les personnes en situation de chômage partiel, de baisse de revenus professionnels et de promesse d’embauche ajournée pourront ainsi bénéficier de l’aide, sous conditions, pour une durée de 2 mois, soit 300 € maximum ;
  • En cas de perte d’emploi récente, cette aide est portée à 6 mois, soit 900 € au total. 

Attention ! Les personnes en situation de perte d’emploi et qui ont déjà bénéficié de l’aide de 2 mois peuvent obtenir, sous conditions, 4 mois d’aides supplémentaires, soit 6 mois au total.

 

Conditions pour bénéficier de l’aide 

  • Les demandeurs doivent disposer de ressources inférieures ou égales à 1,5 SMIC (soit 1 828, 50 € net/mois). En cas d’activité à temps partiel, le revenu horaire net doit se situer entre 8,03 € et 12,05 €.

A noter que pour les demandeurs ayant subi une situation de chômage partiel ou d’arrêt de travail lié à la garde d’enfant, les ressources doivent aussi être supérieures à une fois le SMIC (soit 1 219, 00 € net/mois) ;

 

  • Les demandeurs doivent avoir subi une baisse de revenus mensuels d’au moins 15 % par rapport au salaire habituel du mois précédent le changement de situation (sans les primes et heures supplémentaires exceptionnelles) ;
  • Le loyer de la résidence principale doit représenter 33 % du revenu mensuel net.

 

Comment demander cette aide ? 

N’hésitez pas à informer vos locataires de ce coup de pouce, s’ils n’en ont pas connaissance, en les incitant à se connecter sur le site d’Action Logement qui met à leur disposition une démarche 100 % dématérialisée.

Et n’hésitez pas non plus à vous reporter, si besoin, à nos fiches pratiques liées à la problématique des loyers impayés et des garanties possibles.

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez