Vrai ou faux dossier de location : comment vérifier le dossier du locataire ?

vrai ou faux dossier de location

 

Un récent reportage au journal de 20h de France 2 l’a rappelé : de faux documents sont parfois fournis dans des dossiers de locataires désireux de signer un bail, à « tout prix » ! Vérifiez le dossier du locataire pour éviter d’éventuels impayés de loyers qui peuvent s’en suivre : nous vous conseillons de contrôler la véracité des documents transmis. Comment ? Voici quelques conseils.

 

Le reportage à la télévision montrait un bailleur faisant face à des impayés de loyers de locataires pour lesquels il pensait qu’ils avaient largement les moyens de régler le loyer. En réalité, le couple de locataires avait fourni de faux bulletins de salaire (car aucun ne travaillait) et n’avait jamais payé le moindre loyer… Situation catastrophique pour ce bailleur qui peinait à rembourser le crédit attaché à son bien locatif et qui n’a pas pensé à vérifier le dossier du locataire…

Les faux documents dans le dossier de location : une pratique illégale qui touche surtout les zones tendues

Il y a quelques années, un sondage réalisé en Ile-de-France avait fait grand bruit car il indiquait qu’environ la moitié des locataires potentiels avouaient être prêts à fournir de faux documents pour augmenter leurs chances de signer un bail. Un chiffre impressionnant, certes, mais à relativiser avec trois remarques :

  • il s’agissait, d’abord, de la région parisienne où le marché locatif est particulièrement tendu. Cela conduit un certain nombre de locataires potentiels à être « prêts à tout » pour obtenir un logement en espérant ne pas avoir de vérification de leur dossier de locataire candidat … ;
  • ce n’est pas parce que les personnes avouaient qu’elles étaient prêtes à fournir des faux dans leur dossier de locataire qu’elles seraient passées à l’acte ;
  • certaines personnes, notamment à Paris, fournissant des documents falsifiés pour être certaines de signer un bail ne font pas toutes, pour autant, des impayés de loyers ; L’utilisation des faux papiers a surtout servi à obtenir le logement…

Ne dramatisez donc pas, mais prenez tout de même en compte ce risque qui existe. Car, parallèlement aux menaces accrues sur les marchés locatifs tendus, il existe aussi des personnes foncièrement malhonnêtes comme le démontre l’histoire racontée sur France 2 : dès le départ, ces locataires n’ont jamais eu l’intention de payer le moindre loyer. Vérifiez donc les dossiers de locataires !

Vérifier le dossier du locataire : comment pouvez-vous vous prémunir contre les faux dossiers de location ?

Ne prenez jamais pour argent comptant ce que vous dit un candidat à la location.

Pas de prime au « bon feeling » ou à la « sympathie »… Vous ne le connaissez pas ; Il est normal de ne pas lui accorder votre confiance immédiatement. Tout dossier de location doit être complet et vérifiable.

Agissez en bailleur professionnel et vérifiez le dossier du locataire avec la plus grande attention.

Procédez à quelques vérifications…

Pour les références de travail, n’hésitez pas à téléphoner à l’employeur. Sans aller jusqu’à déranger la DRH qui ne voudra d’ailleurs pas forcément vous répondre, demandez à joindre le locataire candidat : s’il ne travaille pas dans l’entreprise, vous en aurez le cœur net…

Vous pouvez aussi demander les coordonnées de l’ancien propriétaire et l’appeler afin de savoir comment s’est déroulé le contrat de location avec celui-ci.

Pour l’impôt sur le revenu, faites appel au service gratuit récemment mis en place par l’administration pour vérifier l’authenticité d’un avis d’imposition. Il vous suffit d’y inscrire le numéro fiscal et la référence de l’avis d’imposition présenté. La vérification est alors immédiatement. Face à l’utilité de cet outil pour les propriétaires bailleurs, nous avions dédié une actualité spécifiquement sur l’outil du service des impôts en septembre 2017. Nous communiquons  d’ailleurs régulièrement ce lien très utile pour nos propriétaires-bailleurs.

Les éléments d’identité sont plus délicats à contrôler. N’hésitez pas à aller faire un tour sur les réseaux sociaux qui donnent parfois des infos intéressantes…

Faites appel à des professionnels pour vérifier votre dossier de locataire

Si vous n’avez pas le temps ou l’envie de procéder vous-même à ces vérifications des dossiers des locataires candidats, ou si vous ne vous en sentez pas les compétences, n’hésitez pas : adjoignez-vous les services de professionnels. Des entreprises spécialisées existent et font ce travail à votre place. Gererseul propose, par exemple, à ses abonnés d’utiliser les services de BePrem’s dont le métier est de vérifier l’authenticité des documents que le locataire présente à son bailleur potentiel. Ce service est complété, si nécessaire, d’une « vérification employeur » (prestation exécutée par téléphone).

Enfin, notre équipe vous a préparé un dossier complet et exhaustif sur toutes les méthodes pour vérifier le dossier du locataire.

Et vous ? Comment vérifiez-vous le dossier de votre locataire ?

N’hésitez pas à nous dire et à nous poser vos questions en commentaire ci-dessous (ou même à nous contacter par téléphone), nous serons ravis de vous répondre !

Patrick Chappey – © 2018 Gererseul.com

Laissez un commentaire

  1. Jean-marcel Font says:

    Bonjour je suis actuellement en situation un peu tendue avec mon locataire qui me pose régulièrement des problème de payement tardif je lui est par-ailleur signifié par AR la rupture du contrat de location après 6mois de location quel sont les risques face à une tel situation ?

    • Catherine says:

      Bonjour, nous vous remercions de partager avec nous votre expérience, hélas pas très concluante, nous en sommes désolés. Les règles pour une rupture de contrat sont strictes, il vaut mieux s’entourer de professionnels, tout du moins suivre la bonne procédure. Vous trouverez des modèles de courriers sur notre site. Pour plus d’informations, nous vous invitons à poser la question à notre partenaire avocat dans votre espace abonné, onglet « synthèse fiscale ».

  2. Pinard says:

    J’ai un locataire qui paye quand bon lui semble et me doit 6 mois de loyer il a fait un emprunt et dit qu’il paiera quand bon lui semblera.je lui envoie des lettres recommandées mais ne va pas les chercher

    • Catherine says:

      Bonjour, nous vous remercions de votre demande, nous sommes désolés mais nous ne pouvons que vous renvoyer à notre réponse faite à patricia.font@bbox.fr.

  3. Vermont Noëlle says:

    Bonjour,
    Votre information et vos conseils sont très apréciables et appréciés ,mercipour ce partage .
    J’attends avec impatience votre » dossier ….pour verifier … »Savez-vous pour quand?
    Bien cordialement ,N.Vermont

    • Catherine says:

      Bonjour, nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à nos articles.

  4. Mouluquet Henri-Pierre says:

    J’ai recours à un agent immobilier. Il vérifie les dossiers présentés par les candidats mais, je sens qu’il va un peu vite, parce que dit-il expérimenté. Il ne demande pas toujours des cautions et les états d’entrée faits sur imprimés, carbonés, manuscrits, sont un peu brouillons et je n’ai pas toujours l’original si
    bien que j’ai du mal à les lire. Par rapport à ce que vous écrivez, est-il utile de souscrire une assurance du loyer pour cas de non paiement ou bien est-ce que le système légal, il me semble que ça existe, est-il suffisant ?
    Merci d’avance pour vos réponses, bien cordialement à vous.

    • Catherine says:

      Bonjour, nous vous remercions pour ces questions. Le choix de prendre une assurance ou non vous appartient, ce qu’il faut savoir c’est que vous ne pouvez pas avoir une caution solidaire et une assurance sauf exception (si votre locataire est étudiant ou apprenti). Il faudrait poser la question à votre agent immobilier, c’est lui gère votre location peut être.

  5. grand says:

    Bonjour
    Super intéressant merci pour ces tuyaux
    CDLT

    • Catherine says:

      Bonjour, nous vous remercions pour ces commentaires. Nous ne manquerons pas de continuer nos recherches pour trouver des solutions à nos propriétaires bailleurs.

  6. Pradel says:

    Merci pour ces judicieux conseil ou tout du moins de ses rappels, je fais partie d’une juridiction et parmi les dossiers que nous traitons beaucoup de propriétaires effectivement ne prennent pas la peine de vérifier les dossiers de leurs futurs locataires, souvent on a les locataires que l’on mérite, cela revient beaucoup moins cher de se faire aider par des professionnels comme GERESEUL ou des associations. Merci pour vos conseils. Cordialement Marie.

    • Catherine says:

      Bonjour, effectivement il est toujours préférable de ne pas signer un bail « à la va-vite » et de prendre le temps de bien étudier les dossiers des locataires potentiels pour ne pas se retrouver dans des situations difficiles à gérer.

  7. Legal says:

    Bonjour.merci pour vos articles. Moi de mon côté j’ai déjà eu l’occasion de tomber sur de faux bulletins de salaires. Étant technicienne de paie,cela m’a sauté aux yeux mais pour des personnes moins agairies,je comprendrais que se faire avoir est chose facile.. notre banquier nous donne de tuyaux et je sais que cette pratique se fait bcp. En gros sans détail, si le candidat fait parti de la même banque, mon banquier m’oriente et me dit si oui ou non je peux lui faire confiance.. aide très précieuse encore faut-il Que ce soit la même banque.. sinon tjs vérifiée l’employeur c’est la base et les rémunérations que le brut moins les charges égales bien le net à payer.. ensuite c’est du feeling..

    • Catherine says:

      Nous vous remercions de partager avec nos lecteurs votre expérience et les astuces existantes pour la vérification des dossiers des locataires potentiels.

Laissez un commentaire

Partagez19
Tweetez
Enregistrer1
+1
Partagez
20 Partages