fbpx

L’éco-PTZ est prolongé jusqu’en 2023 !

L'Éco-PTZ

Alors qu’il devait s’arrêter fin 2021, l’éco prêt à taux zéro (l’éco-ptz) continuera à être disponible encore 2 ans avec, en plus, des conditions améliorées.

 

Si vous avez l’intention de faire des travaux de rénovation énergétique dans vos logements locatifs, la prolongation de l’éco-PTZ est une double bonne nouvelle pour vous. D’abord parce que vous pourrez en profiter pendant encore 2 ans, à l’heure où la loi Energie Climat contraint certains bailleurs à faire remonter les notes des diagnostics de performance énergétique (DPE) sous peine d’interdiction de location ; ensuite parce qu’il est amélioré.

Rappelons, en effet, que les logements considérés comme des passoires énergétiques seront purement et simplement interdits à la location dès 2023.

 

Un prêt gratuit dédié à la rénovation énergétique

 

Cet éco-prêt à taux zéro (c’est-à-dire, sans intérêts à payer) est un dispositif avantageux attaché au financement de travaux d’amélioration énergétique des logements. L’éco-PTZ peut ainsi être accordé, sous conditions, pour réaliser un ou plusieurs types de travaux d’isolation ou d’installation d’équipements permettant l’utilisation de sources d’énergies renouvelables.

Les travaux doivent concerner au moins l’une des catégories suivantes :

  • Isolation thermique de la toiture, des murs donnant sur l’extérieur, des fenêtres et portes donnant sur l’extérieur, ainsi que des planchers bas ;
  • Installation ou remplacement d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire, d’un chauffage ou d’une production d’eau chaude sanitaire utilisant une source d’énergie renouvelable. 

Bailleurs et copropriétaires concernés

Les Logements concernés par ce prêt doivent avoir été achevés depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux. Ils doivent aussi servir de résidence principale. 

En tant que bailleur, vous avez accès aux éco-PTZ. Si vos logements locatifs sont situés dans une copropriété, vous pouvez aussi financer des travaux d’intérêt collectif sur les parties privatives faisant partie du bâtiment (porte d’entrée, salon, salle de bains…), et sur les parties et équipements communs de l’immeuble.

A noter que l’éco-PTZ n’est pas soumis à des conditions de revenus.

Important aussi : Vos travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise bénéficiant d’un signe de qualité Reconnu garant de l’environnement (RGE). La recherche d’une entreprise RGE peut être faite à partir d’un service en ligne des Pouvoirs Publics. Sauf exception, les travaux doivent être réalisés en intégralité dans un délai de 3 ans à partir de l’émission de l’offre de l’éco-PTZ.

Pour avoir une idée des informations nécessaires à la demande d’un tel prêt, voyez le formulaire dédié aux demandes individuelles, mis en ligne par les Pouvoirs Publics. 

Un éco PTZ amélioré à partir de l’an prochain

 

En plus de prolonger le dispositif, la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, a bonifié l’éco-PTZ :

  • Le montant du prêt grimpera ainsi de 30.000 € à 50.000 € dès le 1er janvier 2022 pour une opération de rénovation « globale », c’est-à-dire pour un ensemble complet de travaux de rénovation énergétique : isolation, système de chauffage, remplacement des fenêtres, etc. ;
  • De plus, la durée du prêt, jusqu’à présent limitée à 15 ans, passera à 20 ans maximum, dès l’an prochain.

 

L’éco PTZ est cumulable avec d’autres aides

 

A noter que ce prêt gratuit peut être souscrit parallèlement à d’autres prêts ou aides. Par exemple, les deux principaux dispositifs publics d’aide à la rénovation représentés par l’Eco-PTZ et MaPrimeRénov’ sont cumulables. Pour l’instant, les demandes doivent s’effectuer séparément, par deux canaux différents. Mais à partir de janvier prochain, les démarches pourront se faire en même temps et sur une seule plateforme. Les Pouvoirs Publics ont, en effet, annoncé la mise en ligne, dès le 1er janvier prochain, de France Rénov’, plateforme permettant d’effectuer simultanément et au même endroit toutes les demandes d’aides et de prêts.  Nous reviendrons plus en détails, dans une prochaine actualité, sur cette plateforme visant à vous simplifier la vie.

 

A noter aussi que pour connaître la liste exhaustive des aides dont vous pouvez bénéficier, vous pouvez vous renseigner auprès des ADIL (agences départementales de l’Agence Nationale de l’Information sur le Logement/ ANIL), comme indiqué dans notre fiche pratique L’ANIL donne toutes les infos sur les aides locales aux travaux

 

N’hésitez pas à lire notre dossier complet consacré à l’éco-PTZ :

 

N’hésitez pas, également, à lire nos informations sur ce domaine des travaux :

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez