L’Indice de référence des loyers (IRL) connaît sa plus forte hausse depuis 5 ans

augmentation-ir- gererseul

L’indice de référence des loyers (IRL) s’est établi à 127,77 au second trimestre 2018, soit une progression annuelle de 1,25 %, la plus forte depuis 5 ans. Publié par l’INSEE, l’IRL permet aux bailleurs de réviser légalement, tous les ans, leurs loyers pour couvrir l’inflation.

La majorité des bailleurs surveillent attentivement l’Indice de référence des loyers pour réévaluer les loyers en fonction de l’inflation. Cette dernière, qui était quasiment nulle ces dernières années, est repartie à la hausse, entraînant dans le même temps une augmentation de l’IRL. D’ailleurs, en 2015 l’IRL était tombé à 0 à cause d’une inflation inexistante.

Si vous louez un logement dont la date anniversaire tombe entre juillet et septembre et que votre bail fait référence à l’IRL du deuxième trimestre, vous pouvez donc utiliser ce nouvel indice pour réviser vos loyers de 1,25 % puisque l’IRL du deuxième trimestre 2017 atteignait 126,19.  

Attention : si vous n’avez pas intégré dans le contrat de bail, une clause permettant la révision de votre loyer chaque année selon l’IRL en vigueur, alors vous ne pourrez pas effectuer de révisions comme nous l’indiquons dans notre dossier : « Réviser mon loyer : conditions et calcul ». Il est donc très important de ne pas oublier cette clause dans votre contrat de location.

Comment calculer le nouveau loyer avec l’indice de référence des loyers ? 

Pour déterminer votre nouveau loyer, vous devez prendre en compte le montant de votre loyer actuel (hors charges), votre ancien indice de référence des loyers (IRL), qui correspond généralement au trimestre de référence inscrit dans votre bail, et le nouvel IRL divulgué par l’INSEE.

Vous pouvez utiliser le calculateur automatique de l’Institut national de la consommation (INC), en ligne, pour connaître le nouveau montant de loyer.

Augmenter ou pas son loyer ?

Certains bailleurs décident de ne pas augmenter le loyer de leurs locataires chaque année : cette non augmentation fait partie d’une stratégie globale visant à fidéliser le locataire en place.

Le meilleur loyer n’est pas forcément le plus élevé car cela peut entraîner des vacances locatives plus nombreuses comme nous l’indiquons dans notre dossier : « Comment définir le montant de mon loyer ? ».

Concernant les questions que vous vous posez à propos de la thématique des loyers, n’hésitez pas à lire nos fiches :

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet “Synthèse fiscale” (service réservé à nos abonnés).

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Partagez14
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez
14 Partages