Location meublée : êtes-vous obligé de faire appel à un expert-comptable ?

De plus en plus de bailleurs choisissent de louer leurs logements meublés. Ce type de location implique une gestion plus complexe que la gestion de logements loués nus. Etes-vous pour autant obligé de prendre les services d’un expert-comptable ? 

 

Sur le plan légal, la réponse est non. Les Loueurs en meublé, non professionnels (LMNP) ou professionnels (LMP), n’ont pas l’obligation de s’adjoindre les services d’experts-comptables pour la déclaration, puis la gestion des biens. 

Toutefois, ce type de location s’avère plus complexe à gérer que la location nue engendrant des revenus fonciers

Dans une location meublée, les loyers sont des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) car il s’agit d’une activité commerciale… avec toutes les contraintes que cela implique.

 

Les locations meublées doivent être déclarées au CFE

En tant que loueur en meublé (LMP comme LMNP), vous avez l’obligation de déclarer la création de votre activité commerciale auprès du Centre des formalités des entreprises (CFE), rattaché à la Chambre de Commerce et d’Industrie.

Ce dernier délivre un n° SIRET à chaque logement loué en meublé, à noter sur votre déclaration de revenus.  

Attention ! Cette démarche ne doit pas être confondue avec l’inscription au Registre du commerce et des sociétés (RCS) qui a été supprimée. N’hésitez pas à lire notre actualité LMP : suppression de l’inscription obligatoire au RCS

 

Cette déclaration, puis la gestion qui s’ensuit, peuvent tout-à-fait être réalisées par vos soins… mais à vous de voir si vous vous en sentez capable, selon vos disponibilités et vos connaissances, en matière fiscale, notamment.

 

Services d’un professionnel envisageables pour le LMP

Le statut de Loueur en meublé professionnel (LMP) peut avoir avantage à un accompagnement professionnel (expert-comptable, avocat ou fiscaliste professionnel).  En effet, ce statut implique souvent de nombreux biens (les recettes annuelles tirées de l’activité de location meublée doivent excéder 23.000 €) et tenir la comptabilité est plus complexe qu’il n’y paraît.

Comment distinguer une charge déductible d’une charge amortissable ? Comment amortir et sur quel délai le faire ? Les questions sont nombreuses et le recours à un expert-comptable fiscaliste peut s’avérer judicieux pour les bailleurs qui n’ont ni le temps ni l’envie. 

Pour les autres, l’accompagnement d’un logiciel de gestion comme celui de Gererseul est indispensable ! 

 

Gestion personnelle « accompagnée » suffisante pour le LMNP

Une dernière remarque qui vaut pour les bailleurs sous statut Loueur en meublé non professionnel (LMNP), plus simple à gérer. L’accompagnement efficace – tout en restant abordable – de Gererseul se révèle particulièrement utile pour les questions fiscales et légales. L’actualité règlementaire est mouvante et nous vous tenons informés en permanence de ses évolutions comme le montre notre dossier complet sur la question du Loueur en meublé. Si vos meublés sont regroupés au sein d’une SCI, nous vous tenons également informés des nouveautés en la matière. N’hésitez pas à vous reporter à notre dossier consacré aux SCI

 

Pour toute déclaration ou renseignement sur la fiscalité du meublé en frais réels, Gererseul vous recommande Jedeclaremonmeuble.com

Laissez un commentaire

  1. Anonyme says:

    Merci

Laissez un commentaire