Location : comment se protéger contre les loyers impayés ?

Être confronté à des loyers impayés est l’une des plus grandes craintes des bailleurs en cours de location. Les techniques sont multiples pour se protéger contre les loyers impayés (GLI, garantie Visale, …). Récapitulatif des solutions existantes pour se protéger contre les loyers impayés.

Bien choisir son locataire permet-il d’éviter les loyers impayés ?

Pour réduire, d’abord, à son maximum le risque de loyers impayés, il existe, en amont de la mise en location, puis au cours de la location, des techniques à appliquer :

Comment agir pendant la location pour se protéger contre les loyers impayés ?

Certes, aucun bailleur n’est à l’abri des risques de loyers impayés, mais une gestion sérieuse du bien locatif, au quotidien, peut les diminuer. Par exemple, il est très important de procéder avec rigueur concernant la demande de paiement du loyer au locataire. Le mieux est d’envoyer d’abord un appel de loyer et, lorsque celui-ci a été réglé, d’envoyer une quittance de loyer

En cas de retard dans le paiement du loyer, il faut agir directement, et ce, dès le 1er retard constaté. N’attendez pas pour entamer la procédure adéquate. Ainsi, vous limiterez les dégâts et, surtout, vous permettrez à l’assurance loyers impayés, si vous en avez souscrite une, de jouer effectivement, comme expliqué dans notre dossier : « Mon locataire ne paie pas son loyer : que faire ? ».

Gererseul.com peut vous aider à gérer les retards de paiement du loyer. Et ainsi respecter la procédure réglementaire : le site de gestion locative en ligne vous alerte dès qu’un retard est noté et vous informe des délais à respecter pour que vous soyez en règle et que le problème se résolve le plus rapidement possible.

Loyer impayé : faut-il souscrire une assurance loyers impayés ?

La souscription d’une assurance loyers impayés est une solution efficace pour se protéger contre les loyers impayés.

Il existe, évidemment, de nombreux contrats d’assurance loyers impayés. Il s’agit de lire chacun d’entre eux très attentivement pour connaître les conditions exactes de remboursement des loyers impayés. 

Attention : les assurances loyers impayés sont très pointilleuses sur le respect des procédures. Il est donc primordial, si vous souscrivez une assurance loyers impayés, que vous fassiez très attention à respecter les délais imposés par le contrat. De même, certains contrats ont des exigences sur la sélection du locataire. Attention à les respecter sous peine de voir la mise en route de l’assurance loyers impayés annulée en cas de sinistre.

Certaines assurances ne s’engagent que sur les loyers impayés, tandis que d’autres couvrent aussi :

  • Les charges impayées ;
  • La détérioration immobilière causée par le locataire ;
  • Le départ anticipé ou le décès du locataire. 

Certains contrats remboursent jusqu’à 36 mois de loyers impayés, alors que d’autres remboursent un montant plafond (90.000 € par exemple).

Quant au coût de ces assurances privées : entre 300 et 600 € / mois, en moyenne.

Faut-il demander une caution à son locataire pour se protéger contre les loyers impayés ?

Pour vous prémunir contre les loyers impayés, vous pouvez, bailleur, exiger une caution à votre candidat locataire. 

Également connu sous le nom de « garant », le système de caution est représenté par une personne (physique ou morale) qui s’engage à payer les dettes locatives de votre locataire. Il peut s’agir d’une caution simple ou solidaire

Pour plus d’informations sur la notion de garant n’hésitez pas à consulter notre dossier suivant :  « Caution du locataire : rôle, droits du propriétaire, pièces justificatives, acte de cautionnement ».

Loyer impayé : la garantie Visale offre-t-elle une plus grande protection ?

La caution Visale (VISA pour le Logement et l’Emploi) est une autre solution pour se protéger contre les loyers impayés. En effet, la garantie Visale, entièrement gratuite, vous garantit contre les charges et loyers impayés pendant 36 mois (pas forcément successifs) tout au long du contrat de location. Cette garantie Visale n’est toutefois pas accessible à tous. 

Tous les détails concernant les conditions d’éligibilités au dispositif Visale se trouvent dans notre dossier : « Garantie Visale : tout ce qu’il faut savoir ».

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet « Mes services exclusifs » puis « Assistance fiscale/juridique » (service réservé à nos abonnés payants).

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez