Gérer les retards de paiement

En cas d’impayés et pour retarder des procédures longues et fastidieuses, Gérerseul active automatiquement trois niveaux de relance

Ouvrir un compte Gérerseul | GRATUIT

Action n°1 : La lettre de relance

Votre locataire n’a pas payé son loyer à la date initialement prévue sur le bail qu’il a signé ? Il peut s’agir parfois d’un simple oubli ou d’une étourderie. Quoi qu’il en soit, 10 jours après la date de paiement initialement prévue, Gérerseul mettra à votre disposition une lettre de relance dans votre espace client que vous pourrez lui faire parvenir par lettre recommandé (conseillé), par lettre simple ou par email. Cette lettre lui rappelle ses engagements pris sur le bail et le somme de vous faire parvenir le règlement par retour de courrier.

* Vous avez généralement un délai de 30 jours à compter de la date initiale de l’impayé pour faire parvenir la lettre de relance à votre locataire

Action n°2 : La lettre de mise en demeure

La lettre de relance n’a pas eu d’effet, vous n’avez toujours pas reçu le paiement du loyer ? Il ne peut plus s’agir d’un simple oubli. Par conséquent, 30 jours après la date de paiement initialement prévue, Gérerseul mettra à votre disposition une lettre de mise en demeure dans votre espace client que vous devrez faire parvenir à votre locataire par lettre recommandé. Comme stipulée dans cette lettre, le locataire a 8 jours pour procéder au règlement, sous peine de voir son dossier confié à un huissier.

* La lettre de mise en demeure est généralement envoyée à partir du 50ème jour à compter de la date initiale de l’impayé.

Action n°3 : La lettre à un huissier pour commandement de payer

Toujours aucunes nouvelles de votre locataire malgré les lettres de relance et de mise en demeure ?
Il vous faut maintenant contacter un huissier de votre choix. Passés 45 jours après la date de paiement initialement prévue, Gérerseul mettra à votre disposition, dans votre espace client, une lettre destinée à votre huissier lui demandant la délivrance d’un commandement de payer. Cette lettre fera apparaitre automatiquement tous les éléments nécessaires à la compréhension du dossier, y compris les coordonnées du garant (caution), si garant il y a.

* La lettre à un huissier pour la délivrance d’un commandement de payer est généralement envoyée à partir du 65ème jour à compter de la date initiale de l’impayé.

La lettre à caution (action parallèle)

En même temps que la lettre de relance, votre outil de gestion locative  met  à votre disposition dans votre espace client un autre document : la lettre à caution. Ainsi, vous n’êtes pas obligés d’attendre la réaction de votre locataire et vous pouvez, à tout moment (le plus tôt possible généralement), aviser le garant du non paiement des loyers pour lui réclamer les sommes dues.

Assurance : Rappel important

Si vous êtes détenteur d’une Garantie Loyers Impayés (GLI), il est primordial que vous respectiez les délais d’envoi pour chacun des courriers. Pour plus de sécurité afin d’éviter de voir votre procédure classée sans suite, consultez et conformez-vous aux conditions générales de votre compagnie d’assurances.

Testez gratuitement notre outil de gestion locative en ligne pendant 1 mois !

decouverte

Notre solution, avec toutes les options nécessaires pour une bonne gestion, activée pendant 30 jours.

  • Gratuit et sans engagement
  • Sans carte bleue ni paiement
  • Pas de téléchargement ni d’installation

Créer un compte gratuitement