Déduire des charges est possible même si le bien n’est pas encore loué !

Déduires des charges Gererseul

Cette information, donnée par le Président de Fidroit – Olivier Rozenfeld – dans Le Monde est très intéressante pour les bailleurs qui n’en n’avaient pas connaissance. Explications.

Si, en tant que bailleur, vous détenez plusieurs biens immobiliers locatifs loués nus (lisez notre dossier : « Contrat de location : contenu, durée, clauses abusives, résiliation»), cette règle peut vous concerner et impacter très favorablement vos finances.

De fait, la majorité des bailleurs pensent que la possibilité de déduire fiscalement les charges engagées pour un logement locatif n’est réelle que lorsque ce logement est effectivement loué. En réalité, il suffit que le logement soit destiné à la location pour que cette déduction soit permise.

« Dans sa déclaration d’impôt sur le revenu (reportez-vous à notre dossier : « Déclaration des revenus fonciers : régime réel ou micro-foncier»), il est conseillé d’indiquer de façon manuscrite l’intention de donner l’immeuble en location, indique ainsi Olivier Rozenfeld. Pour que l’avantage consenti ne soit pas remis en cause, il faut procéder à toutes les diligences pour trouver un locataire, ce qui atteste de votre volonté de louer. »

Le cas échéant, il est donc important de bien conserver toutes les preuves de votre intention de louer : par exemple, annonces sur des journaux, des sites spécialisés ou des agences… mais aussi preuves de visites de locataires potentiels, etc.

Des charges déductibles l’année de leur paiement

Attention : ces charges sont déductibles l’année de leur paiement effectif et non la première année de location du logement. 

Ainsi, si vous bénéficiez de revenus fonciers provenant de la location d’autres biens immobiliers, vous pouvez intégrer dans le montant global des charges déductibles, celles liées à votre logement (ou autre bien immobilier, bien entendu) en cours de location.

Rappelons que ces charges et frais déductibles sont définies par la loi. Il sont constitués des intérêts d’emprunt, de la taxe foncière, des frais de gestion si vous faites appel à un administrateur de biens ou des frais d’abonnement à un site de gestion locative en ligne comme Gererseul, par exemple, des sommes payées pour régler les charges de copropriété, des primes d’assurance (de l’immeuble, des parties communes, contre les loyers impayés ou encore la vacance locative) et des dépenses engagées pour travaux de réparation ou d’amélioration de l’habitat.

N’hésitez pas à consulter nos dossiers pratiques dédiés aux charges locatives :

Si vous avez des questions d’ordre juridique ou fiscal sur ce sujet, connectez-vous ou créez votre espace adhérent Gererseul et posez vos questions directement à nos partenaires dans l’onglet “Mes services exclusifs ” puis « Assistance fiscale/juridique » (service réservé à nos abonnés payants).

Laissez un commentaire

  1. Jean Jacques MAZIER says:

    Votre laïus est toujours très intéressant!

  2. Anonyme says:

    Bonne info, merci.

  3. Barbier says:

    interessant, continuez dans ce sens

Laissez un commentaire

Partagez23
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez
23 Partages