L’assurance loyers impayés (GLI) en 4 points essentiels

L’assurance loyers impayés ou Garantie des Loyers Impayés (GLI) est une solution qui s’offre aux bailleurs pour se protéger contre les loyers impayés. En effet, la GLI permet au bailleur de se couvrir en cas de défaillance de son locataire concernant le paiement du loyer mais pas seulement comme décrit dans notre dossier.

 

Malgré les garde-fous mis en place en amont de la mise en location – sélection rigoureuse d’un locataire sérieux et solvable, notamment – il arrive que certains bailleurs aient à faire face à des loyers impayés au cours du contrat de location. 

Les bailleurs qui ont souscrit une assurance loyers impayés pensent que cette dernière les dédouane de tous soucis financiers. Est-ce bien le cas ? Comment fonctionnent ces garanties loyers impayés (GLI) et à quoi faut-il faire attention avant de signer le contrat d’assurance loyers impayés, le cas échéant ?  Réponses ci-dessous.

Qu’est-ce qu’une assurance loyers impayés ?

L’assurance loyers impayés, également appelée Garantie des Loyers Impayés (GLI), garantit notamment le bailleur contre le risque d’impayé du locataire mais aussi sur d’autres points (ex : détériorations immobilières, frais de contentieux …).

Comme toujours, une assurance ne coûte chère que lorsque l’on ne s’en sert pas… S’assurer contre les loyers impayés se conçoit donc parfaitement. Encore faut-il que l’assurance joue bien son rôle. 

Sachez, avant tout, qu’il existe une assurance loyers impayés gratuitement mise à votre disposition par les Pouvoirs Publics : il s’agit de la garantie Visale financée par Action Logement. 

Que couvre l’assurance loyers impayés ?

Les pratiques sont variées. Certaines assurances loyers impayés couvrent uniquement les impayés de loyers, alors que d’autres couvrent aussi les détériorations immobilières (jusqu’à 10.000 €), sans forcément être plus onéreuses. Si cette garantie annexe est intéressante, d’autres, (justifiant, d’après les vendeurs, le prix plus haut du contrat d’assurance loyers impayés), ne vous seront pas forcément indispensables. 

Il s’agit par exemple, des garanties :

  • Protection juridique (réglant les frais de justice découlant d’un litige) ;
  • Indemnisation de frais de contentieux (liés à une procédure d’expulsion) ; 
  • Couverture des loyers en cas de décès d’un locataire (loyers payés jusqu’à l’arrivée d’un nouveau locataire) ; 
  • Vacance locative.

Ces garanties peuvent vous intéresser… ou pas. À vous de voir. La garantie protection juridique peut exister dans d’autres contrats (habitation, par exemple).

Certaines garanties loyers impayés (GLI) couvrent une certaine période (jusqu’à 30 mois), alors que d’autres assurent un montant maximum (jusqu’à 90.000 €). À vous de voir ce qui vous avantage le plus, en fonction de l’importance de votre loyer et du prix de l’assurance loyers impayés, bien sûr. Faîtes vos calculs, en n’oubliant pas de prendre en compte l’éventuelle franchise (jusqu’à 2 mois). Dans certains cas (indemnisation avec un plafond maximum), vous pouvez couvrir la durée du bail entier (36 mois).

À noter que certaines assurances loyers impayés limitent aussi le montant du loyer mensuel couvert (3.500 €, par exemple).

Comment fonctionne la garantie loyers impayés (GLI) ? 

C’est un point très important des conditions générales qui est à lire attentivement en cas de souscription d’une garantie loyers impayés (GLI). En plus de délais à respecter, des actions précises doivent être effectuées, parfois, sous peine de nullité du contrat d’assurance loyers impayés. Dans tous les cas, il faut prévenir la compagnie dès la survenance du 1er impayé. 

Par exemple, des délais précis sont à respecter pour la déclaration des impayés de loyers. Souvent, les compagnies ne vous permettent pas d’attendre plusieurs mois avant d’agir comme expliqué dans notre dossier : « Mon locataire ne paie pas son loyer : que faire ? ». En effet, les compagnies d’assurance loyers impayés vous demandent d’intervenir dès le premier impayé de loyer, avec une lettre de rappel après « X » jours,  une mise en demeure… jusqu’à la procédure d’expulsion. Certains contrats d’assurance loyers impayés exigent l’appel aux services d’un huissier de justice.

Concernant les dégradations, la preuve doit être apportée par la fourniture de l’état des lieux d’entrée et de l’état des lieux de sortie en bonne et due forme !

Attention : certains contrats ont des exigences précises sur le choix du locataire, et notamment la vérification de son profil et de sa solvabilité. Respectez scrupuleusement toutes ces contraintes au risque de voir la compagnie vous refuser sa garantie au moment où vous en aurez besoin…

Rappelons que l’un des intérêts de l’outil de gestion locative en ligne proposé par Gererseul.com est de vous accompagner dans la gestion des retards de paiement. En effet, sur Gererseul vous bénéficiez de rappels automatiques, par exemple, lorsque le loyer n’est pas payé en temps et en heure. Un avantage conséquent pour respecter les obligations de délais imposés par une assurance loyers impayés, entre autres.

Combien coûte une assurance loyers impayés ? 

Les tarifs varient logiquement en fonction des compagnies, des contrats et des garanties offertes. 

Ordre d’idées : une assurance loyers impayés coûte généralement entre 2,5 % et 3,5 % du montant des loyers, charges comprises. 

L’indemnisation est généralement versée trimestriellement.

Attention : la prise en charge du sinistre n’intervient souvent qu’à partir du 3ème ou du 4ème mois suivant celui du 1er impayé de loyer, avec effet rétroactif. Si vous souscrivez une assurance loyers impayés, vous devrez ainsi patienter au moins un trimestre avant de recevoir le premier paiement de l’assureur. Un paramètre à prendre en compte si vous avez des mensualités d’emprunt à rembourser. 

Important : les cotisations à une assurance loyers impayés sont déductibles des revenus fonciers si vous choisissez le régime réel.

Pages similaires

Pages populaires

Laissez un commentaire

  1. agoubi says:

    top
    merci

Laissez un commentaire

Partagez
Tweetez
Enregistrer
+1
Partagez