fbpx

Assurance habitation : La mode des achats groupés 

assurance habitation

La recherche d’économies pour conserver un pouvoir d’achat correct passe par de nombreuses voies. Parmi elles, l’achat groupé de contrats d’assurances (assurance habitation etc.) intéresse de plus en plus de locataires, souhaitant abaisser leurs charges « immobilières ». 

 

Aider les locataires à réduire leurs frais pour atténuer le risque d’impayé de loyer

En tant que bailleur, vous êtes concerné par tout ce qui peut augmenter le pouvoir d’achat de vos locataires. De fait, moins ils feront face à des difficultés financières, plus le risque de difficultés à payer le loyer sera faible. 

C’est pourquoi il est important que vous soyez au courant – éventuellement pour en informer des locataires qui ne le seraient pas – des actions à mettre en place pour réduire leurs frais. La dernière astuce à la mode est la souscription d’une assurance habitation « discount », via des organismes qui réalisent des achats groupés. 

Après le secteur de l’énergie, le secteur de l’assurance adhère au concept

C’est le secteur de l’énergie qui a initié la pratique des « achats groupés ». Pour réduire les coûts, des associations de consommateurs ont mis en place des opérations de pré-souscription d’un contrat dans le but de négocier un prix le plus bas possible auprès d’un opérateur… avant de faire signer les contrats à tous ceux qui s’étaient engagés à le faire. 

Devant le succès de telles opérations, le secteur de l’assurance rejoint le mouvement. Cela a commencé par les assurances santé, proposées par des communes à leurs administrés. Cela se poursuit, aujourd’hui, avec des assurances multirisques habitation.

 

Des contrats d’assurance habitation très compétitifs

 

Contrairement à ce que l’on pourrait craindre, ces contrats d’assurance négociés en achat groupé – souvent les moins chers du marché – ne sont pas les moins fournis en garanties. 

« L’idée est de négocier des offres inédites, aussi bien en termes de prix que de garanties et de qualité de services, explique dans un article du journal Le Monde, Luka Payras, responsable du pôle assurances chez Selectra. Grâce à la force du nombre, nous pouvons obtenir des contrats protecteurs à des prix compétitifs par rapport aux contrats de base souscrits individuellement. » 

 

L’association Familles de France qui a été l’une des premières à proposer à ses adhérents un contrat assurance santé « en offre groupée » a récemment sélectionné un autre contrat, « habitation » cette fois, pour ses adhérents. Commercialisé depuis mars dernier, celui-ci est vendu avec une réduction de 25 % sur la cotisation d’assurance la 1ère année, sous forme de 3 mois gratuits. 

L’agglomération nantaise (Nantes, Saint-Herblain et Rezé) a ensuite négocié un contrat « habitation » avec une compagnie d’assurance pour permettre à ses administrés de bénéficier d’un contrat à bas prix.  

De son côté, la mairie de Paris est actuellement en appel d’offres pour un contrat d’assurance habitation qui sera réservé aux Parisiens aux revenus modestes mais aussi de la classe moyenne. La ville ayant réclamé, pour le prix de base, un niveau de garantie supérieur, les compagnies candidates font leurs calculs pour abaisser leurs marges au maximum… et proposent des garanties inédites. 

Chez l’assureur Luko, par exemple, indique l’article du Monde, une garantie « protection contre les nuisibles » (cafards, punaises de lit) a été créée et ajoutée au panel. 

Notez qu’il sera possible de souscrire à cette assurance habitation proposée par la mairie de Paris, dès cet automne 2022.

 

En plus de l’objectif d’amélioration du pouvoir d’achat, la Ville de Paris a indiqué que son but était de permettre au plus grand nombre d’avoir accès à une assurance habitation et endiguer ainsi les conséquences que cela peut avoir pour les personnes mal-assurées ou non assurées (l’absence d’assurance est motif de rupture de bail et d’expulsion).

 

Nul doute que d’autres villes vont choisir de négocier, à leur tour, des contrats multirisques habitation pour que leurs administrés aient accès à une assurance à moindre coût.

L’assurance habitation est obligatoire 

De fait, assurer un logement est une obligation légale. N’hésitez pas à lire nos fiches pédagogiques : 

 

Important ! Si votre locataire ne vous transmet pas un justificatif de souscription d’assurance habitation lors de la signature du bail de location (ou lorsque vous lui en faites la demande, chaque année), deux solutions s’offrent à vous :

  • vous pouvez résilier le bail ;
  • ou choisir de souscrire une assurance à la place de votre locataire.

Dans ce dernier cas, la marche à suivre est celle-ci : vous devrez envoyer à votre locataire une lettre recommandée avec accusé de réception notant que vous souhaitez souscrire une assurance habitation à sa place.

Il aura alors un mois pour prendre une assurance lui-même, s’il préfère. Passé ce délai, si votre locataire ne l’a toujours pas fait, vous pouvez souscrire une assurance habitation pour son compte. Le montant de la prime annuelle réglée par vous est ensuite récupérable auprès de votre locataire par 1/12ème chaque mois, au moment du paiement du loyer. Le montant récupéré doit apparaître sur l’avis d’échéance de loyer, mais aussi sur la quittance de loyer qui seront envoyés au locataire.

A noter : si vous le souhaitez, vous avez le droit de majorer le montant de la prime annuelle récupérable auprès du locataire, dans la limite de 10 %.

 

 

Laissez un commentaire

Laissez un commentaire

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer
Partagez